Anderlues 6150

Anderlues : un pensionné s'engage pour une cause humanitaire en Côte d'Ivoire

Yves Losseau fait partie de ces personnes qui ont tout quitté à l'âge de la pension.

Cet hennuyer  qui habite Anderlues est un ancien avocat. Du jour au lendemain, il a décidé de se consacrer totalement à une cause humanitaire en Côté d'Ivoire... au point de vivre 8 mois par an à Adjekonankro, un petit village de 800 habitants, en pleine brousse à 24 km de piste de la première ville. Il n'y a ni eau courante, ni électricité... "J'y fais de l'humanitaire... mais c'est un grand mot. Le premier volet que j'ai développé, c'est la collecte de vêtements surtout quand je voyais l'état des vêtements des enfants". Pour cela, Yves Losseau collecte les dons en Belgique. Dès qu'il rentre au pays, il trie les caisses : "Je reçois beaucoup de vêtements. Il faut les trier et prendre ce qui est adapté au climat et aux besoins locaux. Je trie par âge, par sexe et puis je fais des caisses que j'envoie là-bas.

A chaque voyage, il emporte dans ses bagages une centaine de kilos de vêtements. 

Un projet que cet idéaliste porte à bout de bras. Tout seul, sans ONG ou association. Il y a juste ses amis qui le soutiennent. D'autres projets sont dans les tablettes : la construction d'une école ainsi que l'électrification du puits du village. De quoi occuper ce pensionné hyperactif qui garde un émerveillement total : "Ce qui est bien, c'est qu'ils n'ont rien et que ce sont des gens joyeux. C'est très enthousiasmant... car si j'étais resté ici, je me serais bien ennuyé". 

Prochain départ : le 4 septembre prochain.

Vinciane Votron

Retrouvez l'article original sur RTBF