Charleroi 6000

Grève spontanée chez Ores : une centaine de véhicules devant le siège de Gosselies !

Mouvement de grève aussi chez Ores.

Mouvement de grève aussi chez Ores. Une centaine de camionnettes se sont rassemblées devant le siège social à Gosselies. Les travailleurs réclament notamment une revalorisation des métiers technique, des récupérations en cas de garde et la structuration du télétravail. 

Une centaine de camionnettes toutes sirènes hurlantes garées sur le parking du siège sociale d’Ores à Gosselies, c’est une image pour le moins inhabituelle. Plusieurs dizaines de travailleurs venus dans quatre coin de la Wallonie sont venus exprimés leur mécontentement. 

De son côté, la direction d’Ores assure que le dialogue est toujours ouvert, et ce, dans un climat plus serein. Mais les revendications des syndicats sont claires. Elles concernent la revalorisation des métiers techniques, les récupérations en cas de garde le week-end et les jours fériés et la structuration du télétravail et les conditions de travail qui en découlent. 

Les syndicats l’annoncent : aujourd’hui il s’agissait avant tout d’un avertissement pour faire entendre leur voix. Si les revendications ne sont pas entendues par la direction, le mouvement pourrait se durcir en fermant des sites et s’étendre au reste de la Wallonie. 

Crédit photo : Gazelco Facebook

Retrouvez l'article original sur Télésambre