Doische, ses dix villages

Doische c’est dix villages: Doische, Gimnée, Gochenée, Matagne-la-Grande, Matagne-la-Petite, Niverlée, Romerée, Soulme, Vaucelles et Vodelée.

Située à la frontière française, à une encablure de Givet, Doische et les villages de l’entité vivent essentiellement de l’élevage et de l’agriculture. Le Viroin et l’Hermeton, affluents de la Meuse, les arrosent paisiblement et y ajoutent une touche de charme bucolique.

Soulme, qui fait partie des "plus beaux villages de Wallonie", voit son habitat regroupé autour d'une église romane construite par les moines de l'abbaye de Florennes. Le village est marqué par l'enclos que forme son église et son presbytère. Les fermes et maisons sont en calcaire chaulé ou non et datent pour la plupart des 18e et surtout 19e siècle.

Traversée par une chaussée romaine, Gimnée était une propriété de la Principauté de Liège, tout comme les deux Matagne, la petite et la grande. Matagne-la-Grande possède le plus grand site gallo-romain de la région.

Vodelée, ancienne dépendance de l'abbaye de Florennes jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, fut un haut lieu de l'exploitation du marbre en raison de la présence de cinq carrières. Le marbre rose se remarque dans le village car les déchets de carrière servirent aux habitants pour la construction des maisons. Aujourd'hui, la carrière de Vodelée est un lieu réputé pour les plongeurs.

C. Vandelois