Doische 5680

Les asperges seront bien récoltées, malgré le coronavirus

La saison des asperges va bientôt débuter.

En Wallonie, ce sont surtout des asperges vertes qui sont produites et les premières récoltes devraient commencer aux alentours du 15 avril. Mais en période de coronavirus, comment les producteurs vont-ils récolter et vendre leurs produits ? Ils se posent en tout cas des questions.

A la Ferme des Hêtres à Rosoux, dans la commune de Berloz, Nicolas Goffin produit annuellement 40 tonnes d’asperges vertes sur une dizaine d’hectares et même s’il se veut rassurant, il s’interroge. " On est sur une à deux personnes à l’hectare pour pouvoir récolter les asperges et je pense que pour cette période-ci il n’y aura pas trop de soucis. Ça se fait dans un champ à l’air libre, pour les asperges vertes, donc il n’y a pas de soucis pour la distanciation sociale. Pour le triage, on a un hangar et donc on peut prendre des distances de trois ou quatre mètres entre les personnes ", explique-t-il.

Si la récolte et le tri ne semblent pas poser de problème à ce producteur, la vente pose quant à elle plus de questions : " On vend dans notre magasin du terroir mais à part là, les marchés sont bloqués donc c’est une clientèle qui ne sera pas là ou qui sera là de manière moins importante cette année-ci. Heureusement, il y a les commerces de proximité qui sont bien soutenus par les consommateurs en général. On a aussi la grande distribution où on espère que les clients achèteront bien. Malheureusement, on n’aura pas les restaurateurs mais je pense qu’on peut aussi s’inspirer de recettes sur Internet pour cuisiner de manière un peu plus sympathique et changer des pâtes et autres produits ", espère Nicolas Goffin.

Olivier Thunus

Retrouvez l'article original sur RTBF