Il ne manque pas de choses à voir à Couvin !

Couvin est la deuxième commune la plus étendue de Belgique. Particularité à Couvin, il y a deux villes : Couvin et Mariembourg, mais aussi douze villages. Il y a également trois zones géographiques côte à côte : la Calestienne (promontoires rocheux et pelouses calcaires), l’Ardenne (ses imposantes forêts) et la Fagne caractérisée par ses vallons boisés. C’est dire qu’à Couvin, il ne manque pas de choses à voir !

Située dans la Fagne namuroise, baignée par l’Eau Noire, entourée de grandes forêts, Couvin a été occupée dès la Paléolithique supérieur. Ses premiers occupants s’étaient installés à proximité des cavernes de l’Abîme. Les grottes de l’Abîme se visitent.

Au Moyen-âge, la ville, et bon nombre des villages avoisinants, ont changé plusieurs fois de propriétaires. De Charles le Chauve aux princes-évêques de Liège en passant par l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés et les comtes de Hainaut.

Au 19e siècle, des forges s’installent à Couvin où, en 1824, on y a construit le premier haut fourneau à coke d'Europe.

A noter, pour l’anecdote, qu’en mai 1940 Hitler et son état-major se sont établis pour quelques jours à Brûly-de-Pesche, dans un lieu qu’il a baptisé le « Ravin des  loups », afin d’observer l’avancement des troupes. A ce moment, la plupart des villages de l’entité ont été entièrement vidés de leur population par l’occupant allemand.

C. Vandelois