Walcourt 5650

L'automne, la bonne saison pour installer des nichoirs

Les nids, les œufs, les oisillons… Des mots qui évoquent le printemps.

Et pourtant, c’est en automne et en hiver, qu’il faut penser à aider les oiseaux dans leur recherche d’un abri pour leurs petits. Les campagnes, les villages et les villes offrent de moins en moins de cavités dans lesquelles les oiseaux communs peuvent nidifier. Jean-Marc Baye, ancien chef de projet de la Maison du Parc naturel des Plaines de l’Escaut invite donc à installer des nids pour paliers ces manques de cavités naturelles : "les vieux arbres, les vieux fruitiers, les bâtiments non rénovés… Les nichoirs permettent de maintenir ces espèces assez communes en place, en attendant des conditions meilleures".

Construire un nichoir, ce n’est ni compliqué, ni coûteux : pour quelques euros, on peut le fabriquer, en bois non traité mais d’une épaisseur suffisante pour assurer une bonne isolation. Les voliges sont idéales. Une paroi mobile permet de nettoyer le nichoir chaque année, après le départ des oiseaux. Un nichoir ainsi fabriqué maison aura une durée de vie de 4/5 ans : "on peut mettre une couche d’huile de lin à l’extérieur pour le protéger et un morceau de roofling sur le toit pour une meilleure étanchéité" explique Jean-Marc Baye.

Installé à temps pour le repérage des oiseaux

En installant les nichoirs en automne, on s’assure que tout soit en place à temps pour la période de nidification : "les oiseaux font du repérage et visitent parfois les nichoirs" explique Jean-Marc Baye.

Le grimpereau des jardins, le troglodyte mignon, la chouette chevêche, le rouge-gorge, le moineau… Pour chaque type d’oiseau, le modèle du nichoir doit être adapté, il faut veiller à quelques détails : les dimensions, le modèle, la taille du trou d’envol et son orientation, la hauteur et les précautions pour éviter les prédateurs… La documentation en la matière ne manque pas.

Le Parc naturel des Plaines de l’Escaut a réalisé une brochure avec les différents modèles de nichoirs. On peut trouver une foule de conseils sur des sites internet comme nichoirs.net ou encore sur le site de Natagora.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isabelle Palmitessa

Retrouvez l'article original sur RTBF