Mettet 5640

Coronavirus : les coiffeurs exigent la fermeture de leur salon et mettent en demeure les autorités

Un certain nombre de coiffeurs, furieux de ne pas être contraints à la fermeture comme la plupart des commerces non-alimentaires, mettront le gouvernement en demeure si ce dernier ne modifie pas sa politique en la matière.

D’après les mesures adoptées par le gouvernement fédéral afin d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus, les salons de coiffure peuvent rester ouverts à condition de ne recevoir qu’un client à la fois et de respecter les règles de distanciation sociale. Une décision qui a suscité l’incompréhension du secteur, qui s’inquiète notamment des conséquences d’une telle mesure sur la santé des coiffeurs.


►► Lire aussi : Coronavirus dans le monde et en Europe : les chiffres de l’épidémie avec ces cartes mises à jour quotidiennement


La fédération professionnelle Coiffure.org demande dès lors de procéder à la fermeture de tous les salons de coiffure. "En tant que représentant du secteur et partenaire de tous les coiffeurs belges, Coiffure.org soutient pleinement la santé du secteur et préconise donc une fermeture obligatoire".

Plusieurs coiffeurs saisissent même la justice et mettent les autorités en demeure si aucune fermeture obligatoire n’est prochainement décrétée, a-t-il été confirmé à l’agence Belga.

La chaîne de coiffeurs Kreatos a par ailleurs exprimé son mécontentement dans une lettre ouverte adressée à la Première ministre Sophie Wilmès. "Nous pouvons affirmer avec certitude qu’aucun de nous ne comprend pourquoi les mesures annoncées (de fermeture des commerces ndlr.) ne s’appliquent pas à notre secteur", peut-on lire dans la missive.

 

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF