Cerfontaine 5630

Le pain... L'aliment à succès de nos familles !

Pascale Robience, diététicienne et professeur à la Haute Ecole Condorcet à Tournai rappelle à Philippe Jauniaux qu'en Belgique, la consommation moyenne de pain est de 141 g par jour c’est-à-dire 4 à 5 tranches. Il faut absolument privilégier les produits céréaliers complets.

Le pain est fabriqué à partir de farine et d’eau. Il contient généralement du sel. D'autres ingrédients s'ajoutent selon le type de pain et la manière dont il est préparé culturellement. Lorsqu'on ajoute le levain ou la levure, la pâte du pain est soumise à un gonflement dû à la fermentation. Le pain est ensuite obtenu par cuisson de la pâte, au four.

La farine provient principalement de céréales panifiables : blé (froment), épeautre ou seigle. On peut y adjoindre des farines d'autres denrées non panifiables tels que le sarrasin, l'orge, le maïs, la châtaigne, la noix… Les céréales panifiables se caractérisent par la présence de gluten qui permet la montée de la pâte dite " pâte levée "et crée la mie.

Le pain et prévention cardiovasculaire

Surtout complet, le pain est considéré comme un aliment utile dans la prévention cardiovasculaire. Les personnes qui en consomment tous les jours ont un taux sanguin de LDL cholestérol plus bas et de HDL plus haut que les personnes qui n’en mangent pas régulièrement.

La consommation régulière de pain est également associée à une insulinémie plus basse.

Le pain au levain est-il meilleur pour la santé?

Actuellement, il n'est pas possible de prouver scientifiquement que le pain au levain est meilleur pour la santé, et ce, en raison des grandes différences entre les diverses variétés de pains au levain. Toutefois, d'après certaines indications, la fermentation au levain aurait plusieurs avantages :

  • Le long processus du levain améliore la disponibilité de certains nutriments tels que minéraux, vitamines.
  • Certaines cultures de levain dégradent partiellement le gluten, ce qui est bénéfique pour les personnes souffrant d'une hypersensibilité au gluten.

Si l’on compare exclusivement les valeurs nutritionnelles des pains au levain et de pains similaires à base de levure, on note peu de différences. Les deux types de pain fournissent plus ou moins la même quantité de calories, de protéines, de fibres, de vitamines et de minéraux.

Le pain fait-il grossir ?

Le pain n’est pas responsable du surpoids ! Si l’on s'en tient aux quantités recommandées et qu’on l’accompagne d’une garniture raisonnable, on ne prendra certainement pas de poids à cause du pain ! Les kilocalories d’un repas à base de pain proviennent surtout de la garniture, pas du pain.

Le pain est une excellente source de glucides complexes, qui devraient idéalement représenter plus de la moitié de l’apport énergétique d’une alimentation équilibrée. La suppression du pain de l’alimentation conduit généralement à consommer plus de graisses et/ou de sucres, ce qui n’est pas forcément bon pour le poids, ni pour la santé cardiovasculaire.

Faut-il supprimer le pain en cas de diabète ?

Non ! L’alimentation joue un rôle important en cas de diabète de type 2. Une alimentation équilibrée, avec une quantité d’énergie adaptée aux besoins, est préconisée. Les aliments et boissons sucrées doivent être réduits autant que possible, par contre les sources de glucides complexes, comme le pain, les pommes de terres, les pâtes…) doivent rester la principale source d’énergie.

Vivre ici Hainaut