Ciney 5590

Un stock stratégique de masques et de matériel distribué aux professionnels de la santé

Les professionnels de la santé doivent pouvoir faire face si une deuxième vague de covid-19 survenait. Un stock fédéral de masques, blouses et gants leur est distribué en ce moment. Reportage à Ciney.

La distribution de matériel médical aux professionnels indépendants de la santé s'est effectuée en extérieur, sur le site de l'atelier communal de Ciney. Le matériel a été commandé par le fédéral mais ce sont les gouverneurs et les communes (avec parfois les zones de secours) qui dispatchent puis distribuent. William Wauthier, coordinateur de la planification d'urgence à la Ville de Ciney, s'en est chargé pour sa commune, en mode drive-in:

C'était la solution qui nous semblait la plus pratique pour tous ces indépendants qui ont beaucoup de travail. Cela concerne les médecins généralistes, spécialistes, infirmiers à domicile, dentistes, aides-soignantes et sages-femmes. Le drive-in leur fait gagner un peu de temps. D'autre part, cela simplifie la chose d'un point de vue sanitaire, vu qu'il y a très peu de contact et que les gens ne doivent pas rentrer dans des bâtiments.

A Ciney, neuf palettes de matériel ont été livrées:

Dans chaque caisse, il y a 1.000 masques, 50 blouses, une paire de lunettes. On leur donne également 400 gants. Nous recevons le matériel, une caisse par professionnel de la santé. Elles nous sont livrées via les services du gouverneur. Nous avons une liste via l'AVIQ où tous les professionnels concernés sont repris.

Ce stock porte donc le qualificatif de "stratégique", pour mieux s'armer si une éventuelle deuxième vague de covid devait survenir. Tout en espérant bien-sûr le contraire. Le matériel est le bienvenu pour Franck Bronckart, médecin généraliste à Haversin:

Je croise les doigts, j'espère que le matériel ne servira pas. Mais quand on voit les chiffres actuels, je ne peux absolument pas le garantir. C'est une très très bonne chose pour nous qu'on ait ça, surtout à la veille de l'hiver. Lors de la première vague, on a quand même été fort dépourvus de matériel, notamment de blouses, de masques, de gants, ce qui nous a fort limités dans notre activité. Et avec cette distribution-ci, on va pouvoir continuer à examiner les gens, en sécurité pour nous et aussi pour les personnes.

Martine Haidon, médecin psychiatre, partage ce sentiment:

Ce qui va vraiment nous aider, je pense, en tant que psychiatres, ce sont les masques. C'est vrai que le manque de matériel au départ a vraiment été très anxiogène. Et donc cela est bienvenu, oui. On l'attendait.

À Ciney, en tout, 122 indépendants de la santé auront été servis sur trois jours. Les travailleurs de la santé au sein de groupements sont eux fournis via leur structure.

Les professionnels de la santé doivent pouvoir faire face si une deuxième vague de covid-19 survenait. Un stock fédéral de masques, blouses et gants leur est distribué en ce moment. Reportage à Ciney.

Retrouvez l'article original sur MAtélé