Ciney 5590

Retour (très modéré) du Covid dans les classes: quelles sont les directives?

Depuis la rentrée, des cas de Covid ont entraîné la fermeture de quelques classes dans notre région. La situation reste largement sous contrôle. Explications des mesures prises dans une telle situation.

Pour une classe de maternelle de l'école communale de Schaltin, la vraie rentrée a eu lieu il y a seulement quelques jours, une institutrice avait été dépistée positive au Covid. Sa classe a donc été fermée pendant 10 jours. C'était au tout début de l'année et les directives n'étaient pas encore claires pour l'école. Et même au niveau des PMS, on n'avait pas encore reçu les protocoles à diffuser dans les écoles. 

De manière générale, on constate que le virus est déjà de retour dans les classes mais heureusement, jusqu'à présent, de manière très modérée. D'après le centre PMS du réseau officiel de Dinant, qui collabore avec des écoles à Beauraing, Dinant, Ciney, Gedinne, Hastière, Doische et Florennes, la situation sanitaire reste encore très calme. Il y a moins de dix cas depuis la rentrée scolaire. 

Quelles sont les consignes lors de la détection d'un cas dans une classe? 

Dans les classes maternelles

Dans une classe maternelle, quand un enfant est dépisté positif, les parents des autres enfants sont informés. La classe n'est pas fermée et les parents sont invités à être attentifs aux éventuels symptômes qui pourraient se développer chez leurs propres enfants.

Quand un deuxième cas se révèle dans les 14 jours, les dispositions prévues sont différentes. C'est ce qu'explique Madeline Longchamps, qui est directrice du centre PMS de Dinant: 

Si la contamination ne s'est pas faite en famille, on est donc face à un cluster et on devra mettre la classe en quarantaine. Il faut aussi demander aux parents que les enfants soient testés au plus vite, et au 7ème jour. Si les deux tests sont négatifs, les enfants reviennent à l'école. Si le test est positif, les enfants sont mis en isolement et restent 10 jours à la maison.

En primaire

Les directives quand un enseignant du primaire est détecté positif ont été légèrement modifiées par rapport à l'année scolaire 2019-2020. Elles dépendent de la fonction même de l'enseignant.

Si c'est le titulaire de la classe, on devra mettre la classe en quarantaine pour des raisons de proximité. Si c'est un adulte qui vient donner quelques périodes de cours ou d'activités en classe, à ce moment là, on essaiera de faire une analyse du risque de contamination la plus précise possible, pour éviter des fermetures de classes et des mises en quarantaine, pour permettre la continuité des apprentissages et favoriser la santé mentale des élèves qui reste l'enjeu majeur de l'enseignement.

Si c'est un enfant qui est détecté positif, la procédure est la même qu'en maternelle. 

Dans le secondaire

Dans le secondaire, la donne a aussi un peu changé, parce que désormais, les enfants de 12 ans et plus peuvent être vaccinés. Les directives ressemblent dès lors à celles appliquées pour le reste de la population. 

Dès qu'un cas sera détecté, on tentera de tracer les contacts rapprochés de la personne infectée. Si ce sont des contacts à risque, des mesures de quarantaine seront prises. Pour le secondaire, ce sera donc une prise en charge au cas par cas.

Depuis la rentrée, des cas de Covid ont entraîné la fermeture de quelques classes dans notre région. La situation reste largement sous contrôle. Explications des mesures prises dans une telle situation.

Retrouvez l'article original sur MAtélé