Ciney 5590

Quelle superbe pub pour le basket condrusien

A l'image de l'affiche en P1 hommes entre Natoye et Ciney, le weekend des finales de Coupe de Province a été une magnifique propagande pour le basket...et plus particulièrement le basket condrusien.

Weekend parfait pour le basket condrusien. Lors des finales de Coupe de Province à Beez, Natoye et Ciney se sont particulièrement mis en évidence, avant en point d'orgue la finale chez les hommes entre Natoye et Ciney...une superbe pub pour le basket namurois.

La gestion cinacienne

Le grand moment du weekend fut assurément la finale entre Natoye et Ciney, qui a vu la victoire de ces derniers sur le score de 57-61. Quelle finale! Il y a eu de l'intensité, du suspense, de l'ambiance, des retournements de situation. Un spectacle complet. Au bord du terrain, les deux kops se sont livrés, eux aussi, à un véritable match. Pour moi, l'image de ces finales est assurément le moment où les deux clubs ont fait leur ronde pour chanter après le match. Le fair-play, la fête et l'amour de leur sport, voilà ce qu'ont montré joueurs et supporters. Un message positif et réjouissant...et on en redemande.

Quant au match, on peut en parler pendant des heures, des jours même, ou rester assez succint. J'opte pour la deuxième option. il y a évidemment beaucoup de points à analyser dans les détails pour expliquer la défaite natoyenne et résumer la victoire cinacienne. Mais plus simplement, il est un fait évident que les Cinaciens ont fait preuve d'une meilleure gestion dans les moments importants. Natoye a eu un taux de réussite bien trop faible aux tirs extérieurs, leur arme maîtresse, que pour revendiquer la victoire finale. Et pourtant Natoye aurait tout de même pu gagner car Ciney n'a pas été excellent. Cependant, les "Bleus" ont pu se reposer sur leur équipe. Plusieurs joueurs ont répondu présent à différents moments de la rencontre. Que ce soit Dewez ou Nicollin en première période, ou Houart au second acte. Il y a eu aussi Grégoire Jacques, qui a emergé dans le quatrième quart-temps, après avoir été presque invisible pendant toute la rencontre.

Même dans un jour sans aux tirs, Natoye a tenté d'allumer la rencontre, poussé par un public bouillant. mais les Cinaciens ne se sont pas emballés et ont su garder la tête froide. Au final, c'est Natoye qui a craqué dans le money time en commettant quelques erreurs de jeunesse (erreurs sur les boxing out, et shoot précipité). Mais au-delà de la victoire des uns et de la défaite des autres, personnellement je me suis tout simplement régalé.

6/6 pour le RBC Ciney et 3/4 pour le RCS Natoye

Quelle moisson pour Ciney et Natoye!!!! C'est tout simplement exceptionnel. Ciney a participé à 6 finales, et les a toutes remportées. Pour Natoye, le bilan est aussi remarquable avec 3 finales remportées sur 4 participations. Au delà de certaines petites guerres de clocher, qui existe encore pour certains, mais de moins en moins, c'est surtout le travail assez similaire des deux clubs qui doit être mis en avant.

Les fondations de ces deux clubs reposent sur la formation, aussi bien chez les filles que chez les garçons. En terme de valeurs prônées, les deux clubs se ressemblent assez bien. Et ce n'est pas la première fois que je le dis, si Ciney est aussi performant au niveau de sa formation des jeunes, c'est un peu grâce à Natoye...et inversément. Les deux clubs se tirent "la bourre" chaque saison. Quand une équipe fait une grosse perf', tu peux être certain que l'autre club va se mettre en évidence des les jours ou les semaines qui suivent. Ces deux clubs se font du bien. Il y a une concurrence acharnée entre Natoye et Ciney.

Même au niveau des événements que les deux clubs organisent, c'est la même chose. A Matélé, on a pu s'en rendre compte. Une année, tu as des Coupes AWBB à Ciney dont l'organisation n'a sans doute jamais encore été égalée. Quelques mois plus tard, Natoye fait venir l'équipe nationale belge dans sa salle, rien que ça. Ces deux clubs font un travail remarquable. Pas question pour moi de passer de la pommade, même si ça en a tout l'air. Mais franchement, il faut mesurer la chance d'avoir ces deux clubs de basket dans notre région.

Est-il possible de faire encore mieux?

Après un tel weekend, la question doit se poser. Pour deux clubs ambitieux comme Ciney et Natoye, il est inimaginable de penser que voilà, c'est fini, il n'y aura rien de mieux après ce weekend. Car si il est vrai que le weekend fut exceptionnel en terme de titre, il faut rappeler que ce sont là les finales d'une Coupe de niveau provincial. Mais Natoye et Ciney visent le niveau régional. Au niveau provincial, le weekend dernier en est la preuve, Ciney et Natoye sont installées au niveau des locomotives. Mais qu'en est-il au niveau régional? Les deux équipes ont des catégories à ce niveau, et c'est déjà magnifique. Car il faut préciser que Ciney et Natoye affrontent des équipes comme Charleroi, Verviers, Mons-hainaut,...ce n'est pas rien.

Mais la question doit se poser. Comment faire mieux? Ciney et Natoye arriveront-ils à grandir encore? A proposer une formation encore plus consistante et plus pointue? Si cela est fait, le risque est toujours le même: l'élitisme. Et qui dit élitisme dit bien souvent perte d'identité du club. C'est malheureux mais c'est souvent le constat que j'en ai fait. L'équilibre est donc difficile à trouver, les choix sportifs ne sont donc pas aisés, et chapeau aux différents comités pour l'investissement à ce niveau là. Chaque décision est importante, et souvent compliquée à prendre, il ne faut pas l'oublier. Et personnellement, il y a bien des moments où je ne souhaiterais pas être à la place du comité.

Pour en conclure, pas de morale à cette histoire, mais plutôt une question. une question que je me pose sincèrement, et pour laquelle je n'ai pas encore d'avis définitif. Ciney et Natoye auraient-ils un avantage commun à créer un pôle "élite"? Je me dis que si les deux clubs veulent "pousser" les résultats et la formation encore plus haut, il sera difficile de rivaliser avec d'autres clubs plus importants. Par contre, en réunissant les quelques "grands talents" de chaque club, serait-il possible de créer une équipe élite, capable de rivaliser avec les meilleurs clubs? Les joueuses et joueurs resteraient affiliés à leur propre club, mais auraient peut-être l'occasion de jouer à un niveau supérieur. Je sais que cette idée trotte dans la tête de certains, mais pas de toutes et tous. Je sais aussi que certains sont complètement contre cette idée. Personnellement, comme dit plus haut, je n'ai pas encore mes certitudes à ce niveau. Et vous?

Retrouvez l'article original sur MAtélé