Ciney 5590

Cabane, roulotte et tiny house, l'habitat de demain ?

Passion Robinson de retour à Chevetogne. Les cabanes et les tipis ne sont plus uniquement des rêves d'enfant. Ils font désormais partie des alternatives de vie et de logement minimaliste

Reporté en cette fin de mois de septembre à cause des restrictions sanitaires dues au Covid, le 14ème Festival "Passion Robinson" s'est déroulé, ce week-end, sous un soleil automnale bienveillant.

Les cabanes, ce n'est plus nécessairement un rêve d'enfant. Ç'est devenu une alternative au logement, certes encore peu développée, mais qui fait son petit bonhomme de chemin, avec derrière cela une réflexion sur la place de l'homme dans son environnement. 

Que les “cabaneux” conçoivent des cabanes, des roulottes, des tipis ou des yourtes, ils ont tous en commun cette démarche de construire écologique, petit, autonome et aussi mobile. 

La tendance au tourisme différent a le vent en poupe, mais aussi l'habitat léger.  Les tiny house ont la cote cette année à Chevetogne. 

Exemple ce Zome ( voir photo), en forme de dôme, qui peut revêtir plusieurs fonctions. Parmi ses concepteurs, Benoît Rousseau, de la start-up Rizhome:

On en fait ce qu'on veut. Une serre, un gîte insolite, une habitation, un lieu de méditation, un lieu de création. On peut, en tout cas le pousser dans ses retranchements pour en faire un petit bijou habitable.  

Un petit bijou habitable dont le prix peut osciller entre 2000 et 3000 euros le m².

"On peut habiter léger, mais aussi dans du beau"

Frédéric Struys construit à Chardeneux, commune de Somme-Leuze des roulottes:

L'idée c'est de faire des choses qui sortent de l'ordinaire, qu'on ne voit pas partout ailleurs et qui, en même temps, peuvent être belles. 

Donner vie à des créations originales, écologiques et durables, c'est l'objectif de Frédéric Struys avec la possibilité d'une démarche participative: 

Oui, parce que, dans nos chantiers, autour du projet d'un particulier, on peut accueillir des gens qui viennent travailler bénévolement et qui en échange de leur travail apprennent de nouvelles techniques.

L'édition 2021 a bénéficié d'un beau soleil d'automne, de quoi attirer les promeneurs, les amoureux du parc, et plus précisément ceux qui ont des projets dans le domaine. Il y avait ceux qui sont passionnés par le boie et curieux de découvrir ce qui se fait dans le domaine mais aussi ceux qui voudraient développer une activité touristique dans leur commune.

Une 14ème édition sous le soleil

C'est la 14ème édition de ce festival de l'habitat léger à Chevetogne. Un édition reportée de quelques mois, covid oblige. Cette édition poursuit toujours cet esprit minimaliste, un choix de concept de vie partagé par tous les participants.

La cabane n'est plus un vieux rêve d'enfant. C'est devenu aussi un mode de vie, même s'il reste encore confidentiel. Le festival Passion Robinson est devenu un lieu de réflexion sur des enjeux de société mais aussi la mise en valeur d'un savoir-faire et d' un artisanat de chez nous. 

 

Passion Robinson de retour à Chevetogne. Les cabanes et les tipis ne sont plus uniquement des rêves d'enfant. Ils font désormais partie des alternatives de vie et de logement minimaliste

Retrouvez l'article original sur MAtélé