Rochefort 5580

Trois entreprises wallonnes, dont une rochefortoise, présentent un test sérologique Covid innovant

Trois entreprises wallonnes dont BIO-X (Rochefort) ont développé un test sérologique Covid, rapide et autonome. Il ne pourra toutefois pas être commercialisé dans les pharmacies belges pour le moment.

Son look ressemble à celui d'un test de grossesse. Pourtant, le test présenté ce mardi en grande pompe à Seraing est en réalité un test sérologique destiné à déterminer si une personne a été contaminée par le Covid-19 et a développé des anticorps. Il a été développé conjointement par trois entreprises wallonnes de biotechnologie : Coris BioConcept (Gembloux), Unisensor (Seraing) et BIO-X Diagnostics de Rochefort.

Pour réaliser le test, il faut prélever une goutte de sang et en 15 minutes à peine, le test indique si la personne a développé une réponse immunitaire au Covid. Le dispositif wallon est considéré comme particulièrement innovant parce qu'il croise deux marqueurs différents du virus. La plupart des tests rapides présents sur le marché ne prennent en compte qu'un seul marqueur.

Thierry Leclipteux, de Coris BioConcept, revient sur cette distinction:

On s'est aperçu dans les validations cliniques que ça augmentait la sensibilité du test. On détecte plus de personnes qui ont été en contact avec le virus que si on n'avait qu'un seul marqueur.

L'ambition des trois partenaires est évidemment de commercialiser leur test en pharmacies pour le grand public. Pour l'instant, cette volonté se heurte au cadre législatif. Seuls les hôpitaux et les laboratoires agréés sont autorisés à utiliser ce genre de test. Le Professeur Olivier Denis, médecin hygiéniste au CHU UCL Namur, explique pourquoi :

Au niveau du diagnostic, le plus utile dans la phase aiguë de la maladie, c'est la PCR (tests qui permettent de détecter la présence de virus alors que les tests sérologiques révèlent la présence d'anticorps, ndlr.) qui va vous dire effectivement si vous êtes potentiellement contagieux et si vous avez une maladie active. Les tests sérologiques sont beaucoup plus difficiles à interpréter. Pour le moment, au niveau des experts, on a estimé que la plus-value de ces autotests en pharmacie était relativement faible.

A ce stade de la connaissance du virus, le lien n'est pas formellement établi entre la présence d'anticorps et une protection face à une seconde contamination.

BIO-X de Rochefort à la manœuvre

A côté de ce dispositif autonome, un autre test sérologique complémentaire est en cours d'élaboration. Ce dernier sera destiné à des analyses à plus grande échelle, en laboratoire. Bio-X Diagnostics de Rochefort travaille plus spécifiquement sur cet aspect de la recherche. Philippe Coppe, le Manager de BIO-X, détaille leurs objectifs dans la lutte contre le Covid-19:

On s'occupe du développement d'un test de type ELISA, un test de laboratoire qui permet de tester des centaines de milliers voire des millions d'individus.

L'entreprise rochefortoise travaille, depuis une trentaine d'années, dans le secteur du diagnostic des maladies des animaux de production. Son manager, Philippe Coppe raconte d'ailleurs, en forme de boutade, qu'il a commencé sa carrière en développant des tests pour détecter un coronavirus chez le veau et qu'il la termine en travaillant sur un autre coronavirus, le Covid-19, qui s'attaque lui, aux humains. 

Trois entreprises wallonnes dont BIO-X (Rochefort) ont développé un test sérologique Covid, rapide et autonome. Il ne pourra toutefois pas être commercialisé dans les pharmacies belges pour le moment.

Retrouvez l'article original sur MAtélé