Rochefort 5580

Peaceful Parasites : une installation artistique à découvrir dans les espaces naturels de Bruxelles

Des dizaines de micro-sculptures seront visibles jusqu'en décembre dans certains parcs et sur certaines places de la capitale.

Une question trotte dans la tête du sculpteur Frank Sarafati : l’humain ne serait-il pas devenu le plus grand parasite de la Terre ? Cette interrogation, plutôt saisissante, fait suite à une réflexion sur la notion de parasitisme qui le travaille depuis plusieurs années déjà. S'il est vrai qu'on associe souvent le parasite à un bon à rien ou à un profiteur, il est bon de rappeler que certains parasites sont célébrés, comme le gui, certains champignons et beaucoup d’orchidées… Dans la nature, certains vivent parfois en parfaite harmonie avec leur hôte ou même leur rendent service. Est-ce le cas des êtres humains ? Pouvons-nous être ces “bons” parasites, ou est-il déjà trop tard ?

Désireux de poursuivre cette réflexion à travers son art, Frank Sarafati a décidé de créer lui-même ses propres parasites : des micro-sculptures en porcelaine de Limoges qui ont été accrochées dans plusieurs espaces naturels de Bruxelles-Capitale. Comme le souligne le titre de l'installation, ces “parasites” sont bienveillants : chacun d'entre eux est fixé à son hôte par un procédé naturel et totalement biodégradable, avant de s’effacer pour laisser la nature en paix. Une manière donc de représenter le parasite comme étant quelque chose capable d’harmonie, d’intégration, voire d’élégance.

L'installation à ciel ouvert est à découvrir dans plusieurs communes de la capitale : à Saint Gilles au Parc Pierre Paulus de la Maison Pelgrims, à Ixelles dans le Parc Pierre Jadot, à Uccle dans le Cimetière du Dieweg et sur la Place Guy D’Arezzo et à Bruxelles-Ville sur la Place du Grand Sablon. Le but est qu'elles ne soient ni trop cachées, ni trop mises en évidences.

Parallèlement à cette exposition naturelle, Franck Sarfati montrera ses dernières créations en porcelaine de Limoges à l'Institut Lussato jusqu'au 17 septembre 2020. Les pièces en porcelaine sont présentées à la fois dans l’intérieur Art Déco, mais aussi sur certains arbres du jardin de l’Institut Lussato.

 

Plus d'infos : https://francksarfati.be

 

AC