Rochefort 5580

L'Union Rochefortoise au troisième tour de la Croky Cup !

Les Rochefortois se sont imposés 4-2 contre Mormont, une autre équipe de Division 3 Amateurs. Une victoire logique avec des enseignements importants pour la saison à venir et une qualification dans la poche.

Ce deuxième tour de Coupe de Belgique entre l'Union Rochefortoise et le RRC Mormont, c'est presqu'un derby. Un peu plus de trente kilomètres séparent ces deux clubs qui évoluent tous les deux en Division 3 Amateurs. Du côté orange, il y a même des anciens "Marcassins" comme Robin Dardenne ou Justin Hébette. 

Sur le terrain, les Rochefortois font parler la poudre après 23 minutes. Maxime Lambert, de retour cette saison dans le club de son coeur, ouvre le score: c'est 1-0. Puis 2-0 via Valentin Thomas à la 42ème. Peu avant la mi-temps, Jordan Michel se joue de la défense adverse pour réduire l'écart: 2-1 au repos.

En seconde période, le moteur rochefortois ronronne et les "Orangés" en profitent. Mourad Amrous passe en revue la défense et trompe Alexis Martinez : deux partout à la 65ème. Mais l'Union Rochefortoise ne doute pas et reprend rapidement le dessus. Lancé à la limite du hors-jeu, Jérôme Bertrand fait 3-2. Puis 4-2 à cinq minutes du terme via Maxime Lambert, pour un doublé.

Les hommes de Yannick Pauletti passent au tour suivant de cette Coupe de Belgique avec de nombreux enseignements à tirer. Offensivement, c'est un fait, l'Union Rochefortoise a d'énormes qualités. Défensivement par contre, il y a des choses à redire. La défense à trois, chère à l'entraineur principal, n'est pas encore au point. Mais Yannick Pauletti est tout de même satisfait de ce qu'il a vu.

Pour son deuxième match officiel seulement, l'UR a fait plaisir à ses nombreux fans présents et c'est sans doute cela le plus important.

Les Rochefortois se sont imposés 4-2 contre Mormont, une autre équipe de Division 3 Amateurs. Une victoire logique avec des enseignements importants pour la saison à venir et une qualification dans la poche.

Retrouvez l'article original sur MAtélé