Rochefort 5580

Kermesses: Rochefort annulée, Jemelle autorisée, voici les raisons

La kermesse de Rochefort devait se tenir début septembre, elle a été annulée. Jemelle (et Havrenne) sont conservées. Pour la bourgmestre, c'est une question de taille et de chronologie des mesures sanitaires.

La kermesse de Rochefort aurait dû avoir lieu le premier week-end de septembre. Elle a été annulée fin juillet. Jemelle se tient ce week-end (et les jours suivants). Pourquoi l'une est autorisée et l'autre pas? Des citoyens de la commune se sont posé la question. Voici la réponse de Corine Mullens, bourgmestre faisant fonction:

Je l'ai autorisée à Jemelle (en concertation avec la police) parce qu'il y a cinq ou six manèges autorisés à être présents. Les conditions sanitaires à mettre en place sont évidemment beaucoup moins lourdes, la kermesse étant beaucoup plus petite. C'est moins difficile à gérer au niveau de sa mise en oeuvre. Et la kermesse à Havrenne aura également lieu le week-end prochain.

Deuxième explication de la bourgmestre, les règles sanitaires imposées ont aussi changé plusieurs fois durant l'été, pendant la période où s'organisaient les kermesses.

Fin juillet, on est passés à 200 personnes maximum. 200 personnes à comptabiliser sur la fête de Rochefort, c'est quasi mission impossible. Au moment où l'Arrêté Ministériel du 24 juillet est sorti, nous avons décidé d'annuler purement et simplement la kermesse à Rochefort. Fin août, cet Arrêté Ministériel a été modifié et a majoré le nombre de personnes (NDLR: de 200 à 400), mais malheureusement, cela nous laissait peu de jours ouvrables pour pouvoir se concerter, notamment avec la police, le service technique, etc, pour mettre en place les mesures sanitaires.

Une kermesse en octobre à Rochefort?

Tout n'est pas encore perdu pour Rochefort. L'idée d'organiser une kermesse dans les semaines à venir est envisagée. C'est une éventualité, pour Corine Mullens:

Nous avons envisagé éventuellement de voir si nous ne pourrions pas organiser une kermesse à Rochefort, mais un peu plus tard, c'est-à-dire dans le courant du mois d'octobre. Et pour cela, je rencontrerai les forains très prochainement.

Jean, un forain heureux de pouvoir revenir

Affiches de rappel, gels hydroalcooliques, distances à respecter, les règles de sécurité sont visibles à chaque instant sur la kermesse de Jemelle. Et même audibles, via des messages qui passent régulièrement sur la sono des autoscooters.

Jean Weber tient un stand de jeux. Il vient de Gesves. En tant que forain, il ne cache pas son enthousiasme et sa reconnaissance d'être présent. C'est seulement sa quatrième sortie de l'année:

J'ai pris les normes de sécurité qu'il fallait, j'ai mis un mètre entre chaque appareil. Il y a des plexiglas entre les appareils. Si une famille vient et veut être ensemble, on peut les déplacer.

Pour la profession, la crise a des effets catastrophiques, explique-t-il:

Et encore, pour moi c'est un demi-mal, parce que je suis en fin de carrière. Mais pour les jeunes qui ont investi dans les manèges... Bon, les crédits sont reportés mais il va quand-même falloir les payer. J'ai 68 ans, je n'aurais jamais imaginé ça. C'est une guerre invisible. 

D'où le bonheur pour Jean de se retrouver sur une kermesse aujourd'hui:

On est tout contents, on sait bien que Jemelle, c'est une petite fête, mais c'est une fête agréable. Les gens sont gentils, je me plais bien à Jemelle. Naturellement, ça n'a rien à voir avec Rochefort, qui est un gros centre. C'est vraiment un plaisir d'aller à Rochefort. Mais ici à Jemelle aussi.

La kermesse de Rochefort devait se tenir début septembre, elle a été annulée. Jemelle (et Havrenne) sont conservées. Pour la bourgmestre, c'est une question de taille et de chronologie des mesures sanitaires.

Retrouvez l'article original sur MAtélé