Beauraing, sa Vierge et son cristal

Depuis 1932, Beauraing est devenu un haut lieu du tourisme religieux de notre pays. Entre novembre 1932 et janvier 1933, la Vierge Marie est apparue à 5 enfants de la localité. Chaque année de nombreux pèlerinages se déroulent dans la petite cité de la Famenne. Face à l’engouement produit par ces apparitions mariales, le visage de Beauraing s’est quelque peu transformé. Afin d’accueillir plusieurs milliers de fidèles, notamment les 21 et 22 août, date du pèlerinage international, une chapelle votive a été bâtie ainsi qu’une église monumentale.

Mais l’histoire de Beauraing ne s’arrête pas avec le culte de Marie. Savez-vous que c’est à Vonêche, petit village de l’entité, qu’est née la fabrication industrielle du cristal ? Au 18e siècle, Vonêche était un des centres industriels les plus importants d'Europe et en quelque sorte l’ancêtre du Val-Saint-Lambert à Seraing. Aimé-Gabriel d'Artigues y rachète en 1802 une ancienne verrerie et va produire un cristal cinquante fois moins cher que celui des autres fabricants. L'usine comptera en 1810 plus de 650 ouvriers.

A la défaite de Napoléon à Waterloo, la cristallerie a perdu le marché français. Aimé -Gabriel d'Artigues est alors parti fabriquer du cristal à Baccarat. Et deux de ses ingénieurs, Kemlin et Lelièvre, sont allés créer en 1826, le Val Saint-Lambert.

La cristallerie de Vonêche fermera ses portes en 1830.

C. Vandelois