Beauraing 5570

Une nuit dans la tempête avec les pompiers de Beauraing

La tempête Ciara a déclenché plus de 500 interventions dans la zone Dinaphi depuis dimanche matin. Les 10 casernes étaient sur le qui-vive. Retour sur la soirée des pompiers volontaires de Beauraing.

Entre arbres tombés, lignes arrachées et vitres explosées, il faut pouvoir manier différents métiers pour s'adapter à toutes les situations. Suivez dans notre vidéo d'ambiance la soirée mouvementée des pompiers volontaires de la caserne de Beauraing. Sur ce site, il n'y personne sur place lors d'un dimanche normal (uniquement des gardes à domicile). Mais en prévision de la tempête Ciara, de nombreux pompiers se sont rendus disponibles.

En cas de tempête ou d'inondation, le système de dispatching change dans les services de secours, explique Marc Léonard, le directeur opérationnel de la zone de secours Dinaphi:

Nous avons un dispatching zonal dénommé le Codis, qui est à Namur. On travaille alors en "aide adéquate la plus rapide". Mais en cas de tempête ou d'inondation, il faut le décharger. Ils envoient directement les appels du centre 100 vers les postes. Ils ne doivent pas s'occuper d'appeler les zones ou du suivi des missions. On délocalise les appels au niveau des postes de secours. Nous en avons dix pour la zone, et dans chacun on met un dispatcheur. Aujourd'hui, on travaille donc en "territorialement compétent", c'est-à-dire Beauraing et Houyet pour nous. Un exemple concret: le village de Celles dépend de Dinant ou Ciney en temps normal (aide adéquate la plus rapide). Mais ici, c'est Beauraing qui sera appelé (territorialement compétent).

La tempête Ciara a déclenché plus de 500 interventions dans la zone Dinaphi depuis dimanche matin. Les 10 casernes étaient sur le qui-vive. Retour sur la soirée des pompiers volontaires de Beauraing.

Retrouvez l'article original sur MAtélé