Beauraing 5570

Beauraing: la savonnerie place de Seurre va s'étendre au grand dam des autorités

Pierre Dury, premier échevin de Beauraing réagit à la décision de la Région wallonne d'annuler la décision du collège communal et d'accorder le permis d’environnement à Wallo-Wash.

Fabrice Willems a créé la société Wallo-Wash et fabrique des distributeurs de produits d'entretien écologiques. Il s'est installé à Beauraing il y a une petite année. Devant l'évolution très rapide de la société, il demande un permis d'environnement de classe 2 qui l'autorisera à stocker plus de volume de matière première: 

Pour certaines matières premières, si on voulait augmenter notre stockage, on devait avoir un permis supérieur. Donc, on avait introduit la demande sur une classe supérieure plutôt que de faire juste une déclaration sur les réels besoins du moment.

Un arrêté ministériel de 26 pages accorde le permis d'environnement

En novembre, le collège communal beaurinois refuse d'accorder ce permis. Fabrice Willems introduit alors un recours auprès de la ministre de l'aménagement du territoire, l'ECOLO Céline Tellier. Le permis est accordé. L'arrêté ministériel de 26 pages avancent de nombreux arguments et notamment celui qui démontre que Fabrice Willems a effectué des améliorations dans l'entreprise. 

Considérant que des investissements et des aménagements ont été réalisés par le propriétaire ( … ) les activités de l'entreprise ne s'avèrent plus incompatibles avec le voisinage.

Le site actuel de la société à la Rue de la Genette sera réservé à la construction des machines. L'activité liée aux produits sera transférée au zoning, dans le hall relais du BEP. C'est ce que confirme Fabrice Willems:

Notre croissance a été nettement plus rapide que ce qu'on escomptait. Et que malgré le permis accordé, nous allons tout de même éclater nos activités sur deux sites, parce qu'on va, de toutes façons, manquer de place.

Pierre Dury réagit à la décision de la Ministre ECOLO

Mais voilà, ce permis, accordé par l'autorité régionale, fait réagir le premier échevin Pierre Dury: 

Nous sommes dans un PCA, un plan communal d'aménagement de la Place de Seurre où seules des habitations résidentielles peuvent être autorisées. Je pense que la Ministre a carrément ignoré cet aspect. Elle a vu uniquement l'aspect environnement et, c'est sur cela que nous ne sommes pas très d'accord. 

La ville n'ira pas en appel de la décision ministérielle

Cependant, le collège communal ne compte pas aller plus loin dans les procédures d'appel. La ville n'ira pas au Conseil d'Etat même si elle est persuadée que l'entreprise ne migrera pas vers le zoning, et ce, malgré les déclarations du chef d'entreprise.

La ministre a délivré un permis jusqu'en 2022. Mais je pense qu'il va être là définitivement. Je pense qu'en 2022, on ne saura pas le mettre à la porte. Ca va être très difficile.

La croissance de l'entreprise, qui s'est multipliée par deux en un an, justifierait la construction d'un hall sur le zoning. C'est ce que Fabrice Willems déclare vouloir faire après avoir occupé le hall relais pendant un temps. Il devrait y déplacer les activités liées aux produits dans les semaines à venir. 

Quant à la construction d'un tout nouveau site, Fabrice Willems attend de voir quelle sera l'ampleur de l'évolution de l'activité pour pouvoir dimensionner l'infrastructure de la manière la plus adéquate. 

Pierre Dury, premier échevin de Beauraing réagit à la décision de la Région wallonne d'annuler la décision du collège communal et d'accorder le permis d’environnement à Wallo-Wash.

Retrouvez l'article original sur MAtélé