Beauraing 5570

Ado et jeux vidéo: attention à l'isolement

En pleine adolescence, certains jeunes passent énormément de temps devant leur console. Cette habitude a des conséquences parfois négatives sur l'équilibre du joueur. Mais parfois, tout se passe pour un mieux.

A quinze ans, Tobiaz Giot passe des dizaines d'heure par semaine devant sa console. Le Beaurinois ne s'en cache pas, pendant les vacances scolaires, il peut même ne faire que cela de toute la journée. En véritable passionné des jeux sur écran, il aime varier les plaisirs en jouant tantôt à des FPS (jeux de tir en vue subjective), tantôt à FIFA. L'adolescent est conscient qu'il joue énormément, mais il n'y voit pas le moindre problème:

Cela n'interfère en rien avec ma vie. J'ai des beaux points à l'école et j'ai des amis avec lesquelles je rigole tout le temps.

Pour Nancy, sa maman, cette passion pour les jeux vidéo a intrigué au début. Cette mère célibataire nourrissaient même quelques craintes.

On se pose beaucoup de questions et on en discute. Mais je pense que Tobiaz est bien conscient que c'est du virtuel et non la vie réelle.

Être attentif aux signes

Si tout semble bien se passer pour Tobiaz, ce n'est pas le cas chez tous les adolescents. C'est pourquoi le psychologue Jacques Ravedovitz, de la Maison Médicale de Bièvre, tire la sonnette d'alarme:

En tant que parent, il faut être attentif au moindre signal. S'il y a des problèmes scolaires soudains, un isolement complet du jeune ou encore un manque de sommeil flagrant, il ne faut pas hésiter à en parler avec le jeune. Si cela ne s'améliore pas, il faut alors consulter un spécialiste.

La discussion comme solution, la Maman de Tobiaz l'utilise depuis toujours. Elle prône surtout un cadre bien précis pour son enfant:

Si les parents structurent, discutent, prêtent attention à ce qu'il se passe, voire mettent un halte-là quand il le faut... le jeu virtuel n'est pas plus dangereux que jouer dans Beauraing. 

En pleine adolescence, certains jeunes passent énormément de temps devant leur console. Cette habitude a des conséquences parfois négatives sur l'équilibre du joueur. Mais parfois, tout se passe pour un mieux.

Retrouvez l'article original sur MAtélé