Où sont les castors?

L’étymologie du nom de Bièvre viendrait de "bever", c’est-à-dire "castor" en gaulois. C’est pourquoi le 30 avril 1999, un arrêté du Gouvernement de la Communauté française reconnaissait à la commune de Bièvre des armoiries particulières, un sceau et un drapeau représentant un castor.

Au 19e siècle, Bièvre a été le lieu d’élection de la fameuse société de chasse "Royales-Ardennes". Elle avait pour maîtres le comte Adhémar d’Oultremont de Duras et le Duc de Croy. Parmi ses adhérents, elle comptait  l’élite de la haute société cosmopolite du continent. Citons notamment : le Prince d’Aremberg, le Prince de Ligne, le Duc Ossuna, le Duc d’Albe, le Marquis de Croix, le Marquis du Chasteleer, le Marquis de la Mina…

Une source miraculeuse

Bellefontaine, est un des tout petits villages de l’entité. Il comporte 84 habitants. Le village est connu pour sa légende et sa source miraculeuse. Suivant la tradition, lors de son passage dans la Gaule vers l’an 650, Saint Furcy aurait fait jaillir une source dite "Fontaine Saint Furcy". Le village s’est construit autour de cette source à laquelle on a attribué des vertus curatives, lorsqu’une jeune femme s'est débarrassée d'un eczéma après avoir plongé sa main dans la source. Un pèlerinage s’est alors organisé le 17 septembre auquel les paysans se sont rendus pour protéger leurs troupeaux.

Le village de Graide possède une tour classée dont l’origine remonterait au 8e siècle. Elle a été construite par Pépin le Bref comme tour de guet ou relais de chasse lors de ses venues à Paliseul et dans les forêts de Graide.

Depuis 2013, Gros-Fays fait partie des "plus beaux villages de Wallonie". Ce village a été retenu grâce à ses caractéristiques paysagères, architecturales et urbanistiques mais également par ses critères de village traditionnel. Les maisons sont construites en pierres, leur toit en schiste. Une mention spéciale pour son église, son château-ferme et son moulin.

C. Vandelois