Vresse-sur-Semois 5550

Vresse : "Les cabanes des Dolimarts" obtiennent leur permis unique

Le projet des "cabanes des Dolimarts" vient d’obtenir le permis unique de la commune de Vresse-sur-semois. Dès février prochain, les premiers bulldozers seront là. Le site en ruines va reprendre vie.

Les Dolimarts ont été laissés à l'abandon depuis une vingtaine d'années. Mais bientôt, le site accueillera cinquante-trois cabanes au cœur de la forêt. Le projet vient de recevoir le permis unique de la commune de Vresse-sur-semois. Olivier Berghmans, promoteur du projet « Les cabanes des Dolimarts  », explique le concept:

Chaque cabane va proposer des éléments émotionnels forts que les autres n'auront pas. L'une va proposer une grande baignoire devant un feu, une autre aura un lit qui va ressortir de la cabane et on aura une vue sur les arbres.

Dans les années 50, Les Dolimarts étaient un lieu phare du tourisme social. Le site accueillait jusqu'à 1.000 personnes. Les futures cabanes seront réparties sur vingt-cinq hectares, soit moins de deux cabanes à l'hectare. Le site appartient en partie au commisariat général au tourisme qui touchera une redevance annuelle de 25.000€. Le projet se veut protecteur de la forêt, ajoute Olivier Berghmans:

Il n'y a pas de dalles de fondations. Les cabanes sont donc démontables. Imaginons que dans vingt ou vingt-cinq ans le projet ne plaise plus, comme ça a été le cas pour Les Dolimarts, le site pourra rapidement être reconverti.

Deux à six personnes pourront occuper ces hébergements haut de gamme. La construction des quinze premières cabanes représente un investissement d'un million et demi d'euros. Dès février, les premières machines seront là pour désamianter puis détruire les ruines. Une aubaine pour l'offre touristique vressoise selon Arnaud Allard, le bourgmestre de Vresse-sur-semois:

Redynamiser le tourisme vressois faisait partie de nos promesses de campagne. Le site des Dolimarts ne pouvait plus attendre et c'est pour cela que nous avons travaillé main dans la main avec les deux sociétés à la manœuvre: Thomas&Piron et Olivier Berghmans. Ce projet amènera un tourisme de qualité. C'est donc une vraie aubaine pour Vresse-sur-Semois.

Les premières cabanes seront disponibles dès septembre 2020.

Le projet des "cabanes des Dolimarts" vient d’obtenir le permis unique de la commune de Vresse-sur-semois. Dès février prochain, les premiers bulldozers seront là. Le site en ruines va reprendre vie.

Retrouvez l'article original sur MAtélé