Vresse-sur-Semois 5550

Challenge avec Caroline Viatour

Les bulles de 10 joueurs pour les jeunes à l'entraînement posent problème aux yeux de la présidente du Basket Club de Hamois et elle le fait savoir.

Les dernières mesures concernant la jeunesse et le Covid-19 posent problème pour pas mal de clubs sportifs. Le club de gymnastique de Ciney doit s'organiser différemment, vu que les bulles de 10 enfants doivent être respectées.

Un entraînement de basket, cela peut aussi se donner à plus que 10 joueurs, en temps normal. La présidente du BC  Hamois Caroline Viatour ne comprend pas comment cette mesure de la bulle de 10 enfants a pu être mise en place. Le petit club condruzien n'a pas les moyens de dédoubler ses entraînements pour les jeunes. Caroline Viatour l'affirme: "On ne refusera personne à l'entraînement du BC Hamois, quitte à ce qu'il y ait 11 ou 12 enfants par entraînement."

L'équitation aussi souffre de la crise sanitaire. Les compétitions sont annulées, les buvettes fermées. Et les cours pour les jeunes doivent être réorganisés suite aux différentes mesures récentes. Mais les écuries du Frech-Try de Delphine Thirion à Awagne sont toujours bien occupées, notamment en vue du bien-être animal.

La saison blanche en football a été décrétée il y a une semaine, elle a inévitablement des conséquences sportives et financières pour les clubs, exemple à l'Union Rochefortoise. Mais saison blanche ne veut pas dire absence d'initiative: l'ACFF lance l'opération "Foot4Girls", notamment à Dinant.

Enfin, la Belgique Trail Académie s'agrandit. D'autres jeunes talents de la région vont se joindre aux Beaurinois Mathias Anciaux et Romain Pierret, et au Profondevillois William Lambotte.

Les bulles de 10 joueurs pour les jeunes à l'entraînement posent problème aux yeux de la présidente du Basket Club de Hamois et elle le fait savoir.

Retrouvez l'article original sur MAtélé