Hastière 5540

Ligne Dinant/Givet: les ministres se rencontrent, mais les projets concrets se font attendre

La ligne de train entre Dinant et Givet sera-t-elle relancée un jour? Les paris sont relancés depuis qu'une rencontre entre les ministres des transports des pays a eu lieu. Et le RAVeL alors ? Mystère.

Un train ou un RAVeL ? Les deux sont les bienvenus entre Dinant et Givet. Le problème, bien connu, est que les deux passent en partie sur le même tracé. On en parle depuis des années, mais aucun projet concret pour cette ligne n'a été présenté. En pleine période électorale en France, le président sortant de la Région Grand-Est, Jean Rottner rouvre les paris. Ce n'est peut-être qu'une manoeuvre électorale, mais l'homme s'est exprimé dans un tweet:

Bonne nouvelle pour les Ardennes ! J'apprends à l'instant que les signaux sont au vert pour la relance de l'étude sur la réactivation de la ligne Givet/Dinant. Merci aux 2 ministres des transports d'avoir permis l'avancée du dossier.

Jean Rottner relance donc une saga sans épilogue. Mais comme dans toute bonne série, les rebondissements s'enchaînent. Le dernier est donc cette rencontre. Elle a effectivement eu lieu. Le ministre belge des transports Georges Gilknet confirme avoir rencontré son homologue français.

Ce qu'il ne dit pas c'est si cette ligne rouvrira réellement. En France, ils la veulent, c'est sûr. Elle permettrait de désenclaver la botte ardennaise française mal desservie en trains. Et à Dinant, l'intérêt pour cette ligne est aussi présent. Rappelons que beaucoup de Givetois viennent se soigner là-bas. S'ils font en plus un crochet par les restaurants de la ville, c'est tout bénéf' pour Dinant.

Le vélo c'est tendance

Le problème c'est que les années passent et les mentalités évoluent. La grande mode maintenant c'est le vélo. Justement, il attire pas mal de touristes dans un village pile au milieu des deux principaux protagonistes: Waulsort. Le Ministre wallon en charge du RAVeL Philippe Henry veut créer là-bas le chaînon manquant de cette piste cyclable, entre Waulsort et Anseremme. Il se trouve que cette piste passe exactement au même endroit que la future ligne Dinant-Givet. Il y a donc 8 km où cyclistes et trains doivent cohabiter. Comment concrètement cela sera possible? C'est la grande question! Aucun ministre ne donne de réponse. La volonté de répondre aux interviews est là, mais le temps manque, à tous les niveaux de pouvoir. 

Chaque ministre à son niveau est enchanté par le RAVeL et par le train, mais personne ne veut abandonner un projet au bénéfice de l'autre. Certes le projet RAVeL est plus récent, mais les lignes bougent aussi de ce côté là. À l'automne dernier, le permis déposé pour construire le RAVeL a été refusé pour deux raisons: la faune sauvage rare s'est maintenant installée près des rails et l'incertitude sur la réouverture de la ligne de chemin de fer. C'est donc le serpent qui se mord la queue.

La ligne de train entre Dinant et Givet sera-t-elle relancée un jour? Les paris sont relancés depuis qu'une rencontre entre les ministres des transports des pays a eu lieu. Et le RAVeL alors ? Mystère.

Retrouvez l'article original sur MAtélé