Hastière 5540

Cure de jouvence pour le domaine de Massembre grâce à des subsides wallons

Le domaine de Massembre vient de recevoir un subside de 1.900.000 euros pour la rénovation d’un pavillon, la transformation d'anciennes cuisines en espace d’accueil et l’installation d’un réseau de géothermie.

Le domaine de Massembre, sur les hauteurs de Heer-sur-Meuse (Hastière), vient de recevoir un joli coup de pouce de la Wallonie sous la forme d'un subside de près de deux millions d'euros (1.895.585 euros). Cette enveloppe est destinée à couvrir les frais liés à la rénovation d'un pavillon, à la transformation d'anciennes cuisines en espace d'accueil et à l'installation d'un réseau de géothermie.

Le pavillon Durlet qui est essentiellement destiné à l'hébergement, a été totalement rénové pour offrir plus de confort aux touristes. A 99%, il est autonome en énergie grâce à un système géothermique innovant. C'est ce qu'explique Bram Vermeiren, directeur du domaine :

On va chercher les calories dans le sol. On a créé 14 forages à 100 mètres de profondeur. On va chercher les calories et on les introduit dans le bâtiment via des pompes à chaleur. Et dans les pompes à chaleur, on peut créer de l'électricité, créer de l'énergie. C'est comme un frigo inversé. Alors, on introduit cette chaleur dans les chambres via des convecteurs, des éléments de chauffage et aussi de grandes vannes, pour chauffer l'eau pour les douches.

Le système réutilise aussi la chaleur de l'air ambiant. La toiture du bâtiment a également été équipée de panneaux photovoltaïques.

C'est un investissement considérable et nous envisagerons quand même d'équiper les autres batiments du domaine avec cette technologie. Ca dépend du futur. Mais, tout ce qui est pompe à chaleur et réseau géothermie, c'est vraiment un projet innovateur, ici, dans le tourisme en Wallonie et spécialement dans le tourisme social. 

90.000 nuitées par an

Ce centre de vacances comptabilise près de 90.000 nuitées par an (en période normale). Il accueille des enfants, des familles, des classes vertes, des séminaires et des événements. Il s'inscrit résolument dans le tourisme social avec une orientation marquée pour l'écologie et la durabilité. Saskia Florizoone, porte parole du Domaine de Massembre développe:

On veut vraiment que les gens viennent se reconnecter dans la nature. On est au milieu de 140 hectares de forêts. Ils ont la possibilité de découvrir le parc animalier. Il y a des plaines de jeux extérieures pour les enfants. Ils peuvent découvrir nos animaux. On a des ânes, on a des chèvres. Donc, c'est vraiment une expérience nature. 

Le domaine sera pionnier en matière de technologies énergétiques innovantes

Le système de géothermie devrait aussi être connecté au bâtiment de l'ancienne cuisine qui est en cours de transformation et qui deviendra, l'an prochain le nouvel espace d'accueil. L'enveloppe reçue permettra au domaine de devenir pionnier en matière de technologies énergétiques innovantes.

Durant cette période très particulière, le domaine a fonctionné seulement six mois sur douze. L'an prochain devrait être plus festif, du moins, tout le monde l'espère. Une trentaine de personnes travaillent au Domaine de Massembre, dont quinze avec des emplois à durée indéterminée. L'inauguration du nouvel espace d'accueil est prévue pour la fin de l'année prochaine. 

Le domaine de Massembre vient de recevoir un subside de 1.900.000 euros pour la rénovation d’un pavillon, la transformation d'anciennes cuisines en espace d’accueil et l’installation d’un réseau de géothermie.

Retrouvez l'article original sur MAtélé