Anhée 5537

Un week-end pour redécouvrir les secrets de la vie des éclusiers à Hastière

Les journées du Patrimoine se dérouleront ce weekend. Le patrimoine ferroviaire, des anciennes routes et fluvial seront mis à l'honneur. Parmi les visites, l'aire d'interprétation de l'ancien barrage d'Hastière.

Le barrage à aiguilles et à hausse d'Hastière est le dernier barrage de ce type a avoir été démonté en 2001. Un démontage qui a mis fin à 130 années de barrages manuels sur la Haute-Meuse. Tout ces anciens ouvrages d'art ont été remplacés par des édifices automatisés qui exigent moins de personnel, mais surtout qui sont beaucoup moins dangeureux à manipuler que les manuels.

Une aire d'interprétation des barrages

Pour garder une trace de ce patrimoine qui a marqué la vie des Hastièrois, une aire d'interprétation a été érigée et inaugurée en novembre 2006. Des traces de l'activité fluviale et un parcours didactique qui en facilite la compréhension.

Ce patrimoine sera mis en évidence tout ce weekend, à l'occasion des journées du patrimoine en Wallonie qui se consacrent cette année au patrimoine ferroviaire, à celui des anciennes routes et au patrimoine fluvial.

Un patrimoine et des hommes

Pour animer les visites, Bernard Dujeux, éclusier à la retraite et figure bien connue des Hastièrois, qui racontera avec la truculence qu'on lui connait les anecdotes secrètes, tragiques cocasses ou drôle de ses équipiers de l'époque.

L'occasion de mettre à l'honneur le patrimoine humain, les hommes qui tenté de dompter le fleuve, parfois au péril de leur vie.

Ces visites animées valent le détour, en bord de Meuse à Hastière, les samedi et dimanche 9 et 10 septembre à 10h30, 14h et 16h

Les journées du Patrimoine se dérouleront ce weekend. Le patrimoine ferroviaire, des anciennes routes et fluvial seront mis à l'honneur. Parmi les visites, l'aire d'interprétation de l'ancien barrage d'Hastière

Retrouvez l'article original sur MAtélé