Anhée 5537

Un Belge sur quatre n'a pas les moyens de s'offrir une semaine de vacances

Pour beaucoup d'entre nous, les congés sont synonymes de voyages. Pourtant, plus d'un Belge sur quatre n'a pas les moyens de se permettre une semaine de congé hors de la maison. C'est un peu mieux que la moyenne européenne, puisque près d'un Européen sur trois (32,9%) ne peut partir en vacances.

C'est ce qu'il ressort des chiffres livrés par Eurostat pour 2016.

Les ménages avec des enfants à charge (34,6%)  sont un peu plus concernés que les autres. 

La plus faible proportion se retrouve en Suède, où seuls 8,2% sont dans cette situation, devant le Luxembourg (13,1% en 2015), le Danemark (13,7%), la Finlande (14,2%), l' Autriche (15,4%) et les Pays-Bas (16,2%).

A l'extrême opposée de l'échelle, plus de 6 personnes sur 10 ne pouvaient se permettre un congé annuel d'une semaine loin de chez eux en Roumanie (66,6%) et en Croatie (62,8%). Environ la moitié de la population en Bulgarie (56,4%), en Grèce (53,6%), à Chypre (53,5% en 2015) et en Hongrie (50,7%) sont également dans cette position.

La part de la population européenne qui n'a pas les moyens de partir a toutefois baissé, souligne Eurostat, de 38% en 2011 à 32,9% en 2016.

La baisse la plus notable a été enregistrée en Lettonie (de 63,4% en 2011 à 37,1% en 2016, soit -26,3 points de pourcentage - pp), suivie par la Pologne (-19,3 pp), l'Estonie (-18,6 pp), la Bulgarie (-16,9 p ), Malte (-16,7 pp) et la Hongrie (-15,6 p).

En Belgique, par contre, ce chiffre a très peu évolué, puisqu'il était de 26,9% en 2010 et de 26,3% aujourd'hui.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF