Anhée 5537

Puis-je brûler les feuilles mortes de mon jardin?

La température diminue progressivement, les jours raccourcissent et les arbres se déshabillent... pas de doute, l'automne est bien installé ! Les feuilles qui ornaient les arbres encore récemment parsèment les pelouses... mais peut-on s'en débarrasser en les brûlant ?

"Oui, mais" ainsi pourrait-on répondre à cette question... si vous habitez en Wallonie. Le Code Rural wallon dit que les feux de déchets verts sont tolérés, mais à condition d'être "à plus de 100 mètres des habitations, des bruyères, des vergers, des haies, du blé et de la paille et des lieux où le lin est mis à sécher" et "ceux qui portent ou allument du feu à plus de 25 mètres des bois et forêts, sauf autorisation du propriétaire de ceux-ci". Le but est de ne pas déranger le voisinage par les fumées et odeurs d'incinération.

Si vous ne respectez pas cette loi, vous êtes passible d'une amende administrative (250€, pour la zone de police Mons-Quévy), voire des infractions plus lourdes par le Procureur du Roi ou le fonctionnaire sanctionnateur de la Région wallonne si vous brûlez autre chose que des végétaux et si vous portez potentiellement atteinte à la santé publique.

Cependant, des alternatives existent à l'incinération des feuilles qui présente également comme désavantage de polluer l'air. Ainsi, le site de la commune de Rixensart propose d'autres pistes : le compostage ; le broyage pour amender le sol d'un potager, maintenir l'humidité au sol et éviter les mauvaises herbes ; ou encore amener vos déchets verts au parc à containers de votre commune.

Par contre, si vous habitez la Région de Bruxelles-Capitale, c'est totalement interdit, comme le rappelle ce document de Bruxelles Environnement et ce, quel que soit le type de déchets que vous souhaitez brûler.

Antoine Libotte