Anhée 5537

Plongez dans l'univers des vikings au Drakkar Rouge à Namur

Cette semaine, l’équipe de Vivreici.be vous emmène à la découverte d’une activité insolite : le lancer de haches. Pour découvrir cette activité d'un autre temps, nous avons poussé les portes du "Drakkar Rouge", un bar viking à Namur.

Si vous avez envie de vous glisser dans la peau d'un viking le temps d'un après-midi, nous avons trouvé l'endroit idéal pour le faire: bienvenue au "Drakkar Rouge", un bar sur le thème viking, ouvert par Simon Baudelet en 2018. Ce bar, décoré sur le thème médiéval, Simon en rêvait depuis tout petit: "J'ai toujours été passionné par l'univers du médiéval. J'avais envie d'ouvrir un bar concept sur ce thème et le lancer de haches commençait tout doucement à se développer en Europe. C'est pourquoi j'ai décidé de mêler les deux idées et d'ouvrir un bar avec une réelle ambiance décorative et des activités d'époque."

Car au "Drakkar Rouge", rien n'est laissé au hasard: lustres en bois, verres en cornes, trônes et armures de soldats... Tous les éléments de décoration vous renvoient quelques siècles en arrière: "Quand j'ai récupéré le local, il était vide. On a tout construit de nos propres mains avec des amis et de la famille" explique Simon. "On a poussé la décoration à fond aussi! Le nom du bar fait référence au bateau que les vikings utilisaient pour voyager à l'époque. Je voulais qu'en poussant les portes du 'Drakkar Rouge', vous fassiez un voyage dans le temps. On a d'ailleurs décidé de construire un bar en forme de Drakkar, ça n'a pas été évident mais je suis super content du résultat.

Simon et ses collègues vous accueillent d'ailleurs en tenues d'époque. "Tous les jours je m'habille avec des vêtements identiques à ceux que les gens portaient au Moyen-Âge. On nous prend parfois pour des fous, alors que c'est une vraie passion et que ces vêtements coûtent cher. On encourage nos clients à faire pareil, en leur offrant quatre euros de réduction pour ceux qui viennent costumés. C'est une manière de vivre l'expérience à fond" explique Simon.

Des fléchettes, en plus grand...

Avant de lancer des haches, les gérants, Simon Baudelet et Anthony Cernigliaro, vous expliquent les règles de sécurité et vous proposent une démonstration. "Il ne faut surtout jamais lancer une hache si il une personne se trouve dans le couloir d’à coté, il faut d'abord attendre qu'elle revienne. Il faut également toujours faire attention aux personnes derrière soi quand on s'apprête à lancer la hache et on en lance qu'une à la fois."  La hache que vous lancerez sera un modèle classique, à une ou deux mains. Sachez que si vous le souhaitez, vous pouvez apporter et utiliser votre propre hache, après approbation du personnel. "Pour lancer la hache, pas besoin de beaucoup de force, c'est surtout le mouvement du bras qui va tout définir" conseille Anthony. "Si vous êtes gaucher comme moi, vous placez votre main gauche au bout du manche, le pied gauche devant et contre la planche. On lève ensuite bien le coude et quand le bras est tendu bien devant, on lâche. Si on lâche avant, la hache va s'enterrer au plafond; si on lâche après, elle va au sol.

"C'est comme des fléchettes, mais en plus grand", nous confie Simon. "C'est une activité physique sécurisée qui demande justesse, précision et délicatesse. Elle se pratique dès 12 ans, entre amis ou en famille. Le but est de passer un bon moment, comme vous pourriez le faire au bowling, tout simplement." Si cela semble facile, il vous faudra néanmoins quelques essais avant d'arriver à planter une hache dans la cible en bois. Une fois la technique acquise, l'activité devient un vrai défouloir. "Historiquement, les soldats ont inventé le lancer de haches, pour pallier l'ennui sur les campements. Ils installaient une cible et lançaient des haches" raconte Simon. "Aujourd'hui, c'est un jeu mais aussi une vraie discipline sportive avec des compétitions et des championnats."

Après l'effort, le réconfort

Après avoir lancé des haches pendant une heure, vous pourrez profiter du bar du "Drakkar Rouge". Ici le bar a une forme de Drakkar et les bières sont servies dans des cornes. "La carte est aussi pointue: on ne sert que des boissons d'époque comme des hydromels et des vins historiques mais aussi des bières qui collent au thème des vikings comme la Goliath, la Corne du bois des pendus etc. et que des bières belges!"

Pour tester l'activité, il vous en coûtera 18€/personne. La cible peut se partager par groupe de quatre personnes maximum. L'activité est autorisée dès 12 ans. 

Notez que le 30 octobre il y aura une soirée spéciale Halloween au Drakkar rouge. Vous êtes invités à vous y rendre déguisé. Les trois plus beaux déguisements recevront un prix!

Plus d'informations sur https://www.ledrakkarrouge.com/