Anhée 5537

BE-Alert a envoyé 314.500 messages pour son premier grand test national

La plateforme d'alerte pour les situations d'urgence BE-Alert a délivré quelque 314.500 messages vocaux, SMS et mails pour son premier test national de grande ampleur, indique jeudi le Centre de crise du SPF Intérieur sur son site internet.

L'objectif était d'évaluer le système pour pouvoir ensuite l'améliorer.

Sur les 403 villes et communes belges qui ont adopté le système, 145 ont envoyé jeudi un message test par SMS (200.000 messages), mail (108.000) ou message vocal (6.500) à l'ensemble ou une partie de leurs citoyens enregistrés. En parallèle, le Centre de crise s'est chargé de contacter par SMS toutes les personnes, inscrites ou non dans le système, présentes dans certaines zones tests à Blankenberge, Kruibeke, Liège, Bastogne et Houffalize.

Des SMS ont pu accuser un retard au moment du pic de livraison en raison du nombre de citoyens alertés. Le Centre de crise et ses partenaires évalueront dès lors dans les prochaines semaines les mesures à prendre pour améliorer l'efficacité de la plateforme.

Un an après son lancement, le système touche 70% des 589 villes et communes que compte la Belgique. Plus de 343.000 adresses sont ainsi répertoriées dans BE-Alert. Les autorités appellent les citoyens qui ne sont pas encore enregistrés sur la plateforme à s'inscrire pour rendre l'alerte "plus efficace en situation d'urgence".

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF