Anhée 5537

2018 : les bonnes résolutions de nos bourgmestres

Nos bourgmestres sont des femmes et des hommes comme les autres, et quand vient le nouvel an ils n’échappent pas à l’exercice périlleux (mais révélateur) des bonnes résolutions. Petit tour d’horizon.

Chaque année, le premier janvier est le prétexte pour formuler des vœux pieux dont on sait qu'ils seront durs à tenir : les bonnes résolutions. L'être humain a besoin de défis, modestes ou ambitieux pour avancer. De l'aventurier « en 2018, je saute en parachute » à l'utopique « en 2018, j'éteins mon smartphone le dimanche », le catalogue des bonnes résolutions en propose pour tous les goûts. Les bourgmestres de l'arrondissement de Dinant nous confient les leurs.

Etienne Defresne – Bougmestre d'Yvoir

Prévoyant, le maïeur d'Yvoir a anticipé sa bonne résolution dès septembre 2017, et il a depuis déjà perdu 9 kilos.

Il faut dire que je fais partie du « Club des Bons Viquants » de Mont, et ça commence à se voir... alors, j'ai adopté le régime BLM (Bouffe La Moitié). Objectif pour 2018 : un poids à deux chiffres !

Valérie Lecomte – Bourgmestre de Somme-Leuze

Au programme de Valérie Lecomte : sport et déconnexion.

Je vais me décider à enfin honorer mon abonnement à la salle de sport, à un rythme hebdomadaire. Mais aussi, et on me l'a souvent demandé, je vais tenter de lever le pied sur les réseaux sociaux et le GSM, ne serait-ce que le week-end. On va déjà essayer de tenir cela !

Jean-Marie Cheffert – Bourgmestre de Ciney

Réalisme d'expérience chez le bourgmestre de Ciney. Pour les bonnes résolutions perso, ce n'est pas l'année idéale.

Arrêter de fumer par exemple ? Je ne vais pas prendre de bonne résolution parce que c'est illusoire, je ne les tiens jamais. C'est se mentir. Pas de résolution en 2018 en tout cas … mais peut-être en 2019, si (et je dis bien SI ) je ne suis plus bourgmestre !

Marc Lejeune – Bourgmestre de Beauraing

Le Beaurinois plaide pour un tempo plus serein à la nouvelle année

En 2018, j'aimerais faire encore en peu plus de sport, mais surtout sortir de l'urgence, prendre le temps pour aller au fond des choses. Quand on est bourgmestre, on a peu de temps, et il faut en prendre pour assister à des débats, des conférences, confronter des idées, écouter des philosophes, lire davantage. C'est en sortant le nez du guidon qu'on se prépare à répondre aux défis de demain.

Corine Mullens – Bourgmestre de Rochefort

La bourgmestre (faisant fonction comme on dit) se fixe deux résolutions : sport et famille

M'inscrire à un club de sports, ce serait bien pour décompresser, et profiter plus de la vie en famille. Quand j'avais deux boulots (NDLR Corine Mullens est aussi avocate) je n'avais jamais assez de temps pour le faire. Maintenant que je n'ai plus « que » mon travail de bourgmestre … c'est différent.

Claude Bultot – Bourgmestre d'Hastière

Le bourgmestre d'Hastière s'attaque à la cigarette et prône la sagesse

Arrêter de fumer : il est grand temps d'en finir avec ce poison. Mais surtout j'ai l'intention de relativiser les choses et leur donner l'importance qu'elles méritent. Il faut ignorer les rumeurs imbéciles, les coups bas, et consacrer son temps à l'essentiel. Je deviens un peu plus philosophe et j'étais peut-être un peu trop « réactif » !

Richard Fournaux - Bourgmestre de Dinant

Pour Richard Fournaux, les bonnes résolutions sont plutôt sonnantes et trébuchantes.

En 2018, je vais jouer un peu plus au Lotto … pour payer mes frais d'avocats (et achever les travaux de ma maison! )

Christophe Bastin – Bourgmestre d'Onhaye

Le plus grand bourgmestre de Belgique (2m01) se verrait bien avec quelques kilos de moins

Faire un peu plus de sport et perdre quelques kilos (ça ne se voit pas trop, mais je les étale sur la longueur!) J'aimerais aussi être plus présent pour la famille, mais cette année électorale, ça ne va pas être facile à tenir. Il faudra préserver pour cela des moments plus intensifs et qualitatifs.

Yvan Petit – Bourgmestre de Houyet

Le bourgmestre houyetois a la résolution modeste mais déterminée

Une bonne résolution ? Je ne fume pas, je bois peu … mais je me suis acheté un vélo électrique et j'ai bien l'intention de m'en servir pour arpenter les rues de la commune.

Nathalie Demanet – Bourgmestre d'Havelange

Pas d'effort particulier pour Nathalie Demanet, sauf (et ce n'est pas rien) … rester soi-même.

Consacrer plus de temps à sa famille, avec le métier de bourgmestre, c'est une balance difficile à trouver, surtout une année électorale. Je sais ce que c'est de faire campagne, mais cette fois, je ne suis plus une simple candidate parmi d'autres. Il y aura plus de pression et il faut garder la tête froide. C'est mon challenge pour 2018.

Luc Piette – Bourgmestre de Anhée

Luc Piette, sans chichis, prend une bonne résolution très pragmatique

Je prépare les élections. Je ne suis pas parfait, j'ai des défauts et des qualités. Mais je suis un homme de la terre et en 2018 je vais surtout cultiver mes qualités.

Vincent Massinon – Bourgmestre de Gedinne

Pour Vincent Massinon, 2018 sera l'année de la zénitude

2018, sera l'occasion d'être plus zen, autant dans ma vie privée que professionnelle ou politique. Et autant pour moi que pour les autres. Je vais essayer de relativiser les choses en abordant cette année électorale.

David Clarinval – Bourgmestre de Bièvre

Le Député-Bourgmestre voit 2018 en mode tout-terrain

Je n'ai pas de résolution particulière, si ce n'est de pratiquer davantage de V.T.T. : c'est une très bonne façon de se vider la tête.

Françoise Leboc – Bourgmestre de Vresse-sur-Semois

La nouvelle maïeure de Vresse se fixe une résolution électrique

En 2018 j'ai l'intention de sillonner toute la commune avec mon vélo à assistance électrique. Rien à voir avec le stress des élections : c'est juste pour mon bien-être personnel et j'adore ça. Je pourrais vous dire que mes résolutions sont d'arrêter de fumer ou de faire un petit régime, mais je ne m'y tiens jamais !

Luc Jadot – Bourgmestre de Hamois

Nous n'avons malheureusement pas pu joindre le maïeur de Hamois dans les délais, mais sachant qu'il ne sera pas candidat bourgmestre cette année, on ne peut que lui souhaiter pour 2018 tout plein de bonnes résolutions.

Rendez-vous dans douze mois pour le bilan!

Retrouvez l'article original sur MAtélé