Yvoir 5530

Le premier verger partagé dYvoir prend racine

Le premier verger partagé d’Yvoir est en train de sortir de terre, à Evrehailles, sur un terrain communal sans affectation particulière. Des habitants de la commune ont proposé ce projet-pilote.

Une poignée de bénévoles a décidé de créer un verger partagé sur un terrain communal inutilisé à Evrehailles. Une quinzaine d'arbres ont été plantés samedi. Catherine Fossion Vandewalle, habitante d'Yvoir, est l'une des instigatrices du verger:

Le projet a pour but de revenir aux sources. Les citoyens ont envie de manger sainement. Le meilleur moyen est d'avoir des vergers dans chaque village comme dans le temps. Nous aurons un verger avec des hautes tiges et des espèces anciennes à Evrehailles.

Catherine est accompagnée d'Emmanuel Amel pour mener le projet à bien. Tous les deux souhaitaient implanter au moins un verger dans Yvoir. Leur objectif est aujourd'hui est de créer un espace comme celui-ci dans chacun des villages de la commune. Emmanuel Amel nous détaille le projet:

On a associé les écoles du village d'Évrehailles au projet puisqu'il y aura une cérémonie d'inauguration le 24 novembre à 11h. Les enfants y planteront un pommier en mémoire d'un petit garçon du village qui est décédé récemment.

Pour les plantations, ils ont pu compter sur la solidarité d'habitants du village qui voulaient que ce terrain soit bien utilisé. On y trouvera des pruniers, des pommiers, des poiriers et de petits arbres fruitiers comme des groseilles. Yannick Sterpin fait partie des villageois venus prêter main forte:

Je trouvais que la création d'un verger était une bonne manière d'utiliser ce terrain vide dans le village. Cela aurait pu devenir un parking ou autre. On y fait un verger, c'est donc un espace du village qui est très bien utilisé.

Le projet a pu obtenir des subsides de la Ville et de la Province. Il fait désormais partie du plan communal de développement de la nature. En tout, 3.800€ vont arriver pour aider ces citoyens à développer leur projet. En attendant, ils ont dû avancer les sous. Catherine Fossion Vandewalle, la porteuse de projet, explique:

Grâce aux associations de Godinne, nous avons pu avoir une avance pour acheter et planter les arbres avant la Sainte-Catherine, au moment où les arbres prennent racine.

Par la suite, des bancs, des ruches et des panneaux didactiques seront installés sur le terrain. Les habitants des villages yvoiriens qui souhaitent s'investir pour lancer un verger sont invités à se manifester sur le groupe Facebook: Yvoir en transition.

Le premier verger partagé d’Yvoir est en train de sortir de terre, à Evrehailles, sur un terrain communal sans affectation particulière. Des habitants de la commune ont proposé ce projet-pilote.

Retrouvez l'article original sur MAtélé