Yvoir 5530

La vie nocturne sous l'oeil "noir et blanc" de Nézir Muhadri, photographe amateur de Godinne

Nézir Muhadri est un photographe amateur de Godinne. Inconditionnel du noir et blanc, il saisit la vie nocturne à l'aide de son boitier. Ses clichés parfois brumeux gardent une part de mystère. Rencontre.

La nuit est tombée depuis une bonne heure, un soir d'automne dans les ruelles sombres de Namur. La ville ne trahit pas son confinement. Pas un chat, juste quelques passants ça et là qui semblent filer tout droit vers leur domicile après une longue journée de boulot. Un homme, lui, scrute les mouvements. Son regard n'est pas celui d'un guetteur, mais plutôt d'un rêveur.

Trépied en main, appareil réflex en bandoulière, Nézir Muhardi est photographe amateur.

Le soir, il y a une atmosphère particulière, mystérieuse. Les clichés que je prends en noir et blanc donnent de la profondeur à ce sentiment.

Dès qu'il pose son trépied, la vie nocturne se fige sur son objectif. L'homme saisit l'instant:

J'aime penser à l'histoire de ces gens qui sont pris en photo. J'aime imaginer leur vie, leur histoire par ces moments de dérobade pris sur le vif.

Ces clichés noirs et blancs ont un cachet singulier. Au mystère qu'ils peuvent dégager se mêle parfois un sentiment de nostalgie:

Les effets de floue et de brume dans mes photos peuvent laisser planer le mystère. L'observateur peut ainsi forger lui-même sa propre réalité de l'instant capté. 

Assistant social de profession, Nézir Muhadri consacre une partie de ses temps libres à sa passion pour la photographie. Il sort son matériel deux à trois soirées par semaine:

Avec le temps, on aiguise son regard. Il s'affute au fil du temps. Aujourd'hui, il s'exprime sous cette forme. Mais peut-être que mon style va évoluer et prendre une autre forme dans les prochaines années. Avec la certitude que je resterai passionné par ce que je fais.

Une partie de ses clichés est à observer sur sa page Facebook.

Crédits photos: Nézir Muhadri

Nézir Muhadri est un photographe amateur de Godinne. Inconditionnel du noir et blanc, il saisit la vie nocturne à l'aide de son boitier. Ses clichés parfois brumeux gardent une part de mystère. Rencontre.

Retrouvez l'article original sur MAtélé