Yvoir 5530

Attentats à Bruxelles: le numéro d'urgence du centre de crise est saturé

Le centre de crise du SPF Intérieur a mis en place un numéro d'urgence (1771) mais celui-ci est momentanément saturé, a-t-il annoncé via son compte Twitter. Le problème devrait être vite résolu. Le centre appelle à consulter son compte Twitter (@CrisiscenterBE) pour se tenir informé.

 

Des explosions ont retenti à l'aéroport bruxellois de Zaventem ce mardi matin peu avant 8 heures. Une explosion a aussi retenti dans la station de métro bruxellois Maelbeek, en plein cœur du quartier européen.

Selon un premier bilan fourni par le parquet fédéral, il y aurait au moins 13 morts et 35 blessés. Aucun bilan n'a toutefois encore été donné pour l'explosion à Maelbeek, mais, selon un témoin s'exprimant au micro de la RTBF, il y a des dizaines de blessés sur place.

Des tirs auraient d'abord été entendus dans la hall des départs de Brussels Airport, avant qu'une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent, indiquent plusieurs témoins cités par l'agence Belga.

Un témoin dit avoir vu plusieurs blessés ou des personnes évanouies sur le trottoir du hall des départs face à l'hôtel Sheraton. Des blessés ont d'abord été évacués vers l'hôpital universitaire Saint-Luc, mais les hôpitaux du centre-ville de Bruxelles ont, après l'explosion à Maelbeek, été plus largement mobilisés.

Menace niveau 4

Le plan catastrophe provincial a été déclenché. Le niveau de la menace terroriste est passé au niveau 4 (sur une échelle de 4) pour l'ensemble du pays, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Un numéro d'urgence est mis à disposition de la population : le 1771. Il est disponible pour toutes questions des proches des victimes ou voyageurs présents à Zaventem ou Maelbeek.

Transports à l'arrêt

L'aéroport a été fermé, plus aucun vol n'arrive ni ne part de Zaventem. Tout l’aéroport est ceinturé par la police à une distance de 2 kilomètres autour des pistes. Les personnes qui ont évacué l’aéroport arrivent à pied dans le centre du village de Zaventem.

Quelques vols initialement prévu pour Brussels Airport ont été déviés sur Liège et Charleroi. Le trafic ferroviaire et les bus à destination de Brussels Airport ont aussi rapidement été interrompus.

Sur ordre de police, toutes les gares ferroviaires de la capitale ont finalement été fermées.

Après la seconde explosion à Maelbeek, le métro bruxellois a été entièrement fermé, les bus et les trams ne circulent plus non plus. Toute la STIB est donc à l'arrêt.

Communications saturées

Les réseaux de communication téléphonique sont saturés. Le ministre des Télécommunications Alexander De Croo (Open Vld) recommande à la population d'utiliser Internet et les réseaux sociaux pour communiquer.