Onhaye 5520

Onhaye-Ganshoren: le débrief'

On revient sur la défaite d'Onhaye face à Ganshoren (0-1). Si les walhérois ont eu les occasions pour mener au score ou égaliser, dans le jeu Onhaye fut plutôt décevant.

C'est la première fois que j'assistais à une rencontre d'Onhaye cette saison, et je dois dire que je m'y suis rendu avec une certaine hâte. Car vu l'effectif et les nouvelles ambitions de cette saison, je m'attendais à voir un beau match, d'autant que Ganshoren était une équipe abordable pour des walhérois qui devaient se reprendre après un échec à Wavre. Et bien je suis reparti plutôt déçu de ce que j'ai vu, car il n'y a pas eu beaucoup de spectacle. Aujourd'hui (lisez lundi) mon sentiment est beaucoup plus mitigé, car quand je revois le résumé de la rencontre, je me dis que finalement Onhaye a eu les occasions pour gagner le match, un sentiment que je n'avais pas samedi soir. Et je n'étais pas le seul. Certains supporters m'ont d'ailleurs dit que c'était le plus mauvais match d'Onhaye qu'ils avaient vu cette saison (ce qui est plutôt rassurant). Car le résumé des phases essentielles de la rencontre (à voir ici ) propose, comme son nom l'indique, l'ensemble des occasions de la rencontre. Impossible donc d'analyser le jeu en le visionnant. Car si il avait fallu montrer un résumé fidèle à la rencontre, on aurait vu une équipe d'Onhaye absente pendant la première mi-temps, et qui a poussé 15 minutes en deuxième période avant de prendre un but.

Une possession de balle stérile

Ce qui transpire de cette rencontre, c'est une possession de balle walhéroise plutôt stérile. Onhaye veut garder le ballon et construire ses attaques au sol. Cependant durant la rencontre, un problème s'est posé: la première solution était trop souvent de jouer en retrait. Le ballon circulait beaucoup et facilement dans la ligne arrière, et puis pas grand chose....les Lambert, Delplank et Wauthy devaient redescendre de 20 mètres afin de toucher le ballon, la faute à un très bon quadrillage du terrain par Ganshoren, il est vrai. Mais on était sans doute en droit d'attendre plus de mouvements de la part de la ligne avant. Et ça il faut bien le dire, ça a eu le don d'exaspérer certains supporters walhérois qui n'ont pas hésité à nous sortir le bon vieux "Mais tapez ça devant hein n#*-8@!!!". Vous l'aurez compris, tout le monde attendait un Onhaye plus offensif. Aussi en première période, le jeu s'est trop souvent concentré dans l'axe, avec assez peu de mouvements sur les flancs. Thibaut Delplank, Aurélien Lambert, Jérémy Wauthy, Quentin Mathieu, voir même François-Guillaume Gilain...c'est indéniable, techniquement, la qualité est énorme dans ce groupe, mais tous ces joueurs excellent dans l'axe de la ligne médiane et aiment toucher des ballons...et l'impression de la première période est qu'ils se marchaient parfois un peu dessus. Lionel Brouwaeys va devoir faire certains choix et sans doute désigner les joueurs qui doivent être les dépositaires du jeu, car ils ne peuvent pas tous l'être en même temps.

Punis au pire moment

Si la première période fut décevante, il faut bien avouer qu'il y a eu un mieux en deuxième mi-temps. Et avec un peu plus de chance, ou de réalisme, Onhaye aurait pu prendre l'avance (étant entendu que Jérémy Devriendt avait fait ce qu'il fallait auparavant pour garder son but inviolé) via Kembi ou Wauthy, qui m'est apparu très en jambes. Et malheureusement, c'est au moment où Onhaye se faisait le plus pressant que Bilstein a une nouvelle fois prouver qu'il était un véritable buteur, un vrai 9. Ensuite, Onhaye a enfin su trouver le chemin des filets....un but hélas annulé injustement sur hors-jeu.

Pas encore de match référence

La qualité est là, c'est indéniable. La ligne arrière semble solide physiquement, la ligne médiane regorge de talents individuels. Le seul problème que Onhaye pourrait connaître, pour moi, c'est devant. Outre Jean-Baptiste Kembi, il ne semble pas y avoir de véritable attaquant spécifique. Bien sûr Lambert, Gilain et Wauthy peuvent jouer devant et y faire de l'excellent boulot, mais leur place de prédilection semble tout de même se situer derrière l'attaquant. Et donc il n'est pas illogique selon moi que le principal problème d'Onhaye face à Ganshoren fut cette difficulté à trouver l'espace vers l'avant, et d'y réussir cette passe de rupture ou de finition. Il faudra que les joueurs trouvent ensemble leur meilleur rôle au sein de l'effectif. Et surtout, Onhaye semble toujours attendre son match référence. Une fois ce match joué, Onhaye pourrait devenir une équipe redoutable pour la D3 ACFF.

On revient sur la défaite d'Onhaye face à Ganshoren (0-1). Si les walhérois ont eu les occasions pour mener au score ou égaliser, dans le jeu Onhaye fut plutôt décevant.

Retrouvez l'article original sur MAtélé