Dinant 5500

Peut-on nager dans la Meuse?

Aucune loi, aucun règlement n’interdit de se baigner dans la Meuse dans notre arrondissement. La pratique est donc autorisée mais vivement déconseillée.

Chaque année, la Région wallonne publie la liste des endroits où la baignade est autorisée et ceux où elle est interdite. Cependant, cette carte ne mentionne aucune indication quant à savoir s'il est permis de barboter dans la Meuse. Une zone trouble, presqu'autant que les eaux de la Meuse serait-on tenté d'écrire, que nous avons voulu éclaircir…

Interrogé à ce sujet, le service public de Wallonie (SPW) précise «le Code de l'Eau n'interdit pas formellement la baignade en dehors des zones de baignade officielles». En clair, ce qui n'est pas interdit est donc bien autorisé: vous pouvez bel et bien nager dans la Meuse. Il existe deux exceptions: il est interdit de se baigner à moins de 50 mètres d'un barrage et à moins de 250 mètres d'une écluse.

La seule possibilité pour interdire la baignade dans la Meuse serait une décision au niveau communal. En 2018, à la suite d'accidents, plusieurs communes le long de l'Ourthe avaient pris de telles dispositions. Chez nous, aucune des quatre communes bordées par la Meuse (Hastière, Dinant, Yvoir et Anhée) n'a pris un règlement de ce genre.

Vivement déconseillé

S'il est permis de nager dans la Meuse, c'est toutefois vivement déconseillé. D'un point de vue sanitaire, le SPW précise que la baignade se fait aux risques et périls du baigneur. La qualité des eaux de la Meuse n'est pas suffisante pour permettre une baignade en toute sécurité. Pour les jeunes enfants et les personnes à risque, elle pourrait même être dangereuse.

D'autre part, la sécurité des baigneurs n'est pas garantie dans la Meuse qui est avant tout un fleuve navigable. Face aux péniches, aux bateaux de croisière et autres yachts de touristes, les nageurs apparaissent bien petits et donc peu visibles. Enfin, même si ses eaux paraissent tranquilles, la Meuse possède un débit bien supérieur à celui des rivières. A titre d'exemple, ce 1er juillet, le débit de la Meuse atteignait 36,3m³ par seconde à Waulsort alors que celui de la Lesse n'était que de 2,74m³ à Gendron. Pour cette raison, nager dans le fleuve doit être réservé aux bons nageurs en pleine possession de leurs moyens.

Retrouvez l'article original sur MAtélé