Dinant 5500

Namur parmi "les 20 meilleures destinations touristiques en Europe" aux côtés de Paris ou Berlin ?

La ville de Namur et son office du tourisme veulent faire bonne figure dans l’édition 2020 du European Best Destinations.

La ville de Namur et son office du tourisme veulent faire bonne figure dans l’édition 2020 du European Best Destinations. Parmi les autres villes en compétition, on trouve Rome, Berlin, Paris ou Prague, mais aussi Sibiu en Roumanie, Cork en Irlande ou encore Colmar en France. Que faut-il penser d’un échantillon aussi disparate ?

Pas une étude scientifique

Il ne s’agit nullement d’une étude scientifique ou d’une initiative de la Commission européenne. European Best Destinations est organisé depuis 10 ans par une société commerciale qui vend des voyages et de l’information touristique via internet. L’objectif du concours est d’abord de générer de l’activité sur son site. Et cela marche plutôt bien : l’édition 2019 a récolté plus de 500.000 votes. C’est Budapest qui est arrivé en tête avec 62.128 votes, devant Braga (59.092) et Monte Isola (56.024), et très largement devant des villes comme Paris (10.068) ou Berlin (10.042). Autre surprise, avec 17.122 votes, la ville de Dinant s’est classée onzième. Cherchez l’erreur…

Il faut d’abord savoir que l’organisateur choisit lui-même les 20 villes candidates. Et qu’il mélange exprès des pommes et des poires. D’une part, des grandes villes prestigieuses pour justifier l’appellation ronflante "European Best Destinations". Et d’autre part, des challengers, des destinations moins connues, pour susciter la curiosité, provoquer une émulation et inciter ces villes à faire beaucoup de bruit autour de cette compétition. C’est ainsi que Dinant a été sollicitée l’année dernière pour figurer dans le classement.

Ensuite, la dynamique des votes est particulière. Les vedettes comme Paris, Londres ou Barcelone, qui craquent sous le tourisme de masse, ne s’intéressent pas vraiment à ce genre de concours. Contrairement aux challengers qui voient une opportunité d’augmenter leur notoriété, et qui font campagne sur les réseaux sociaux pour faire connaître le concours et récolter des votes. Si la campagne est bien menée, cela peut rapporter des milliers de clics.

27% de touristes en plus à Dinant

Avec quel bénéfice pour les participants ? Celui de figurer dans un classement (ou un pseudo-classement) qui sera largement évoqué dans les médias européens et sur un site web de voyages (European Best Destinations) qui draine tout de même plus de 5 millions de visites chaque année. La ville de Bordeaux, vainqueur en 2015, a connu une progression de 15% du nombre de touristes l’année suivante. Quant à Dinant, son office du tourisme a enregistré un bond de 27% en 2019. C’est tout bénéfice, semble-t-il, pour les villes participantes.

Le voyageur, lui, sera bien inspiré de ne pas prendre ce classement européen des meilleures destinations touristiques pour argent comptant. Mais peut-être simplement pour une source d’inspiration. Voici les 20 villes en compétition cette année : Athènes, Bydgoszcz, Berlin, Cascais, Colmar, Corfou, Cork, Heviz, Madrid, Minorque, Namur, Paris, Prague, Rijeka, Rochefort-Océan, Rome, Sibiu, St Ives, Tbilissi et Vienne.

François Louis

Retrouvez l'article original sur RTBF