Dinant 5500

La Dinantaise, un des pionniers du logement social

Le logement public fête un siècle d'existence. Le 11 octobre 1919 était fondée la Société Nationale des Habitations et Logements à Bon Marché. Dinant fut l'une des villes pionnières en la matière.

Au sortir de la première guerre mondiale et de ses multiples destructions, la Belgique manque cruellement de toits pour ses habitants. C'est pourquoi la Société Nationale des Habitations et Logements à Bon Marché est fondée. Son objectif: construire des logements et les mettre en location à des personnes peu aisées. A Dinant, ce qu'on appelle "les maisons ouvrières" sortent de terre à Leffe et au Froidvau notamment. Elles sont destinées aux employées des usines dinantaises, rappelle Omer Laloux, le directeur actuel de la société de logement "La Dinantaise".

On en construit une trentaine en 1923. Ce sont les premiers logements publics et sociaux de Dinant. 

Après la seconde guerre mondiale, les chantiers se multiplient. De 7.000 habitations en 1950, on passe à 15.000 constructions par an au début des années 70. La société de logements "La Dinantaise" n'est pas en reste. Pour preuve: le grand building d'Herbuchenne et les différents logements aux alentours.

On construit un maximum d'habitations sur des superficies minimales. En une petite dizaine d'années, la Dinantaise augmente d'ailleurs son parc de près de 300 logements.

Du textile au logement

Toujours dans les années 70, vient l'avènement de la politique de rénovation urbaine. Bouvignes en est l'un des exemples avec un quartier rénové en plein coeur d'un site médiéval classé.

Le principe est de démolir les bâtiments insalubres ou les entrepôts et d'intégrer du logement public dans du bâti existant.  

Les années 80 sont moroses. Les finances publiques ne sont pas au mieux et les sociétés de logement n'ont plus les moyens d'investir. Il faut attendre le début des années 90 pour que les affaires reprennent pour La Dinantaise.

A Leffe, on réaffecte les bâtiments de l'ancienne usine textile en 53 logements. 

Dans les années 2000 enfin, la Région Wallonne impose aux communes de créer des logements publics sur leur territoire. C'est ce qu'on appelle l'ancrage. A Dinant, le quartier de Gemechenne est complèté par de nouvelles habitations.

Le logement public fête un siècle d'existence. Le 11 octobre 1919 était fondée la Société Nationale des Habitations et Logements à Bon Marché. Dinant fut l'une des villes pionnières en la matière.

Retrouvez l'article original sur MAtélé