Dinant 5500

L'été des artistes : Holy Temper

Le groupe de rock dinantais avait sorti son premier EP 4 titres en début d'année, avant de devoir annuler un agenda bien chargé en concerts. Le trio revient avec un nouveau bassiste et toujours autant d'énergie

Formé fin 2018, Holy Temper n'est pas du genre à traîner, comme sa musique énergique d'ailleurs! Deux mois après sa création, le groupe enregistre déjà ses premiers morceaux en studio. Un premier clip de très belle facture "Do you wanna leave?" suit dans la foulée. Les concerts s'enchaînent durant toute l'année 2019 avec notamment des prestations convaincantes au festival Beauraing Is Not Dead ou aux "Sérénades" de Rochefort où Holy Temper ira en finale, ramassant trois prix au passage. Fin novembre, un second très beau clip "Mirror" est publié sur leur chaîne Youtube. 

L'année 2020 marque l'arrivée d'un premier EP 4 titres "Acte I".  L'agenda des concerts qui s'ensuit est particulièrement chargé, en Belgique et en France aussi. L'ascension est stoppée nette, par la crise sanitaire d'une part, et suite au départ du bassiste d'autre part. Après 3 mois à ronger leur frein dans des greniers surchauffés, les musicos reviennent bourrés d'énergie, avec un nouveau bassiste qui n'est pas en reste.

  

Le groupe de rock dinantais avait sorti son premier EP 4 titres en début d'année, avant de devoir annuler un agenda bien chargé en concerts. Le trio revient avec un nouveau bassiste et toujours autant d'énergie

Retrouvez l'article original sur MAtélé