Dinant 5500

Foy Notre-Dame a commémoré la Bataille des Ardennes

Pendant 3 jours, Foy Notre-Dame a commémoré les événements de décembre 44. Ce village de Dinant a été le théâtre de combats importants lors de la Bataille des Ardennes. Une reconstitution a pris place dimanche.

Hiver 44 à Foy Notre-Dame. Un hiver terriblement rude et froid. Hiver 2019, même endroit, le froid a fait place à la pluie et au vent, mais cela n'a pas découragé les Dinantais et les passionnés d'histoire venus assister à cette reconstitution hors normes mettant en présence des forces de la British Army et de la Wehrmacht. L'événement était co-organisé par la Ville, le Comité de Village et l'ASBL Ardennes Memories, dont François-Xavier Jordens est le président:

Les Américains étaient vraiment tout proches, mais on a choisi de mettre en avant les Anglais, qui sont généralement un peu des oubliés des commémorations de la Bataille des Ardennes. Vu qu'ils étaient à Sorinnes, juste à côté, ce sont eux qui sont rentrés dans Foy Notre-Dame en premier.

Foy Notre-Dame, était situé à l'extrême pointe de l'offensive allemande. C'est un des hauts - et sombres - lieux de la Bataille des Ardennes. Pour la reconstitution, une soixantaine de passionnés évoquent les combats de manière réaliste. A l'époque, les soldats allemands étaient 10 fois plus nombreux.

Il y avait 600 hommes qui faisaient partie d'un groupe de combat allemand chargé de prendre le pont de Dinant. Ils se sont fait encercler ici. Pendant quatre jours, c'était bombardement sur bombardement, suivis d'un combat de char. Donc on avait ce qu'on pourrait appeler "la crème de la crème" de l'avant-garde allemande qui s'est fait annihiler ici par les Américains et par les Anglais.

Parmi les spectateurs, des habitants du village découvrent avec d'autres yeux leur histoire. C'est le cas de Valérie Binon:

Je trouve impressionnant d'avoir les récits du lieu où ça s'est passé, ce n'est pas la même chose que de lire un panneau. C'est important qu'on garde la mémoire de ces événements, qui ont quand même coûté la vie et nous ont donné la liberté, surtout.

Une réflexion sur le passé qui amène aussi une réflexion sur le présent aux plus jeunes, comme Wallace Holoye:

On comprend aussi l'impact que ça a maintenant. On doit faire attention avec ce qui s'est passé. On devrait le retenir pour les prochaines générations, pour que ça ne se reproduise plus jamais. Pour tous les hommes qui sont partis. C'est ce qu'ils espéraient en mourant.

L'histoire se referme sur Foy Notre-Dame. Pour les troupes de reconstitution, c'est le début d'un voyage en colonnes à la rencontre du public, jour après jour. Un voyage qui finira le 15 décembre par un autre spectacle à Bastogne.

Pendant 3 jours, Foy Notre-Dame a commémoré les événements de décembre 44. Ce village de Dinant a été le théâtre de combats importants lors de la Bataille des Ardennes. Une reconstitution a pris place dimanche.

Retrouvez l'article original sur MAtélé