Dinant 5500

Embouteillage dans les centres de testing Covid

C'est le rush dans les centres de dépistage au coronavirus du pays. A Dinant par exemple, le nombre de tests journaliers a presque doublé depuis ce jeudi. Explications...

Les tests s'enchaînent au centre de dépistage Covid de Dinant. Depuis ce jeudi, le nombre de personnes testées a presque doublé par rapport aux jours précédents. Séverine Delhaye, infirmière au centre de testing dinantais:

On est passé de 55 à 93 tests par jour. Auparavant, on devait refuser beaucoup de demandes. 

Plus de personnel, un passage à deux lignes de testing d'ici ce vendredi,... tout est mis en oeuvre pour accueillir plus de monde. Car c'est un fait, le nombre de demandes a explosé, une augmentation qui serait dûe à deux, voire trois facteurs selon Patricia Eeckeleers, médecin responsable du centre:

Il y a le retour de vacances de zones rouges et la rentrée scolaire. Les rhumes recommencent, certains professeurs paniquent, des crèches ferment,... Les parents sont inquiets, on demande donc des tests. Honnêtement, il y en a trop. On demande trop de tests. 

Dans la file de voitures, les raisons évoquées par les testés sont diverses:

Je suis venu me faire tester parce qu'une collègue de travail est positive.

Je suis fort malade pour le moment et mon médecin ne voulait prendre aucun risque.

Encore plus de tests à venir 

Le centre de testing dinantais gère l'afflux tant bien que mal, mais sa responsable s'attend encore à plus de demandes dans le futur:

Vu la saison qui va arriver avec les infections respiratoires, il est évident que les tests vont augmenter. Mais ça, on le savait. 

En moyenne, à Dinant, tous les quart d'heure, sept personnes sont testées pour le coronavirus.

Pour prendre rendez-vous, il faut contacter le 082/86.00.08 entre 9h et 13h30 du lundi au vendredi. Une ordonnance médicale est indispensable.  

C'est le rush dans les centres de dépistage au coronavirus du pays. A Dinant par exemple, le nombre de tests journaliers a presque doublé depuis ce jeudi. Explications...

Retrouvez l'article original sur MAtélé