Havelange 5370

Enfin des vacances pour les automates du Musée Monopoli!

Depuis quelques jours, les automates de Renato Monopoli sont en vacances. Pendant six mois, ils peuvent enfin se reposer et préparer la saison prochaine. L'occasion pour le propriétaire d'en restaurer certains.

Ce sont enfin les vacances pour les automates de Renato Monopoli. Après 6 mois de travail et plus de 2000 visites, ils ont bien mérité de prendre un peu de bon temps.

"Cela nous permet pendant cette période de les restaurer, de les graisser, d'apporter des modifications" précise Renato Monopoli, le propriétaire du musée.

Renato peut se permettre d\'être plus détendu mais il doit tout de même rester actif. Pendant 6 mois, il fait l\'aller-retour entre son domicile à Bruxelles et son musée. La raison est simple, il doit vérifier le fonctionnement de chaque mécanique:

"C'est la difficulté que nous avons dans ce musée. Tout doit être en état de marche."

Gare à l'humidité

Pour certains automates, ces vacances sont plus éprouvantes que pour les autres. Ils reviennent fatigués lorsque le printemps pointe le bout de son nez. Pour éviter les problèmes, Renato doit donc perpétuellement surveiller le taux d\'humidité dans le musée.

"L'humidité est ce qu'il y a de plus dangereux parce qu'il y a une motorisation, des câbles et de la mécanique" renchérit Renato. 

Les vacances viennent à peine de débuter que les automates ont déjà accueilli un petit nouveau qui a 6 mois pour trouver ses marques, un jeune accordéoniste de talent.

Depuis quelques jours, les automates de Renato Monopoli sont en vacances. Pendant six mois, ils peuvent enfin se reposer et préparer la saison prochaine. L´occasion pour le propriétaire d´en restaurer certains.

Retrouvez l'article original sur MAtélé