Hamois 5360

46 logements à Hamois: c'est le plus gros projet immobilier de la commune!

Une demande de permis de bâtir a été introduite à Hamois pour la construction de 46 logements. Avant examen de celle-ci, un avis d'enquête publique d'un mois a été lancé.

C'est un terrain d'1,8 hectares environ situé entre la rue de Burette et la chaussée de Ciney qui fait depuis le 6 septembre l'objet d'un avis d'enquête publique. Le promoteur immobilier s.a. PIB aimerait pouvoir y bâtir un nouveau quartier. Le projet prévoit 46 logements dont 22 maisons unifamiliales et 24 cellules de logement de type appartements.

 

Cette demande de permis, c'est le plus gros projet jamais envisagé par un même promoteur sur la commune de Hamois. Les autorités ont d'ailleurs quelques réserves quant à celui-ci. Le problème pour la commune n'est pas la construction de logements mais bien la densité du projet et le gabarit de certains des bâtiments envisagés comme l'explique David Jadot, échevin de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme de Hamois :

 

Nous trouvons que la densité du projet est trop forte. Nous souhaiterions qu'il y ait au minimum 7 ou 8 ares de terrain afin que les maisons puissent, dans le futur, se développer et accueillir des annexes. D'autre part, le gabarit des immeubles à appartement nous gêne. Nous aimerions qu'ils soient moins hauts et aient plus un format adapté à la ruralité.

Du coté du promoteur, on estime avoir tenu compte de ces éléments et être en deçà des recommandations wallonnes en la matière, comme l'explique Caroline Janssen, project manager chez s.a. PIB :

 

En ce qui concerne la densité, la Région Wallonne recommande 25 logements par hectare maximum. On est en-dessous de cette recommandation. Pour la hauteur des bâtiments, on est aux alentours des 13 mètres au niveau du faîte du toit. Lorsque l'on compare une résidence à appartement et une maison, on reste dans les mêmes formats, ce ne sont pas des immeubles très imposants.

L'enquête publique est la première étape avant l'octroi d'un permis pour un projet de plus de trois logements. Le permis n'est donc pas encore octroyé. Il y aura différentes étapes dans la procédure.

 

Jusqu'au 6 octobre, les riverains, ou tout citoyen belge, peuvent aller consulter les plans du projet et faire part de ses remarques qui seront prises en compte par le Collège au moment de débattre de l'octroi du permis.

 

Le dossier peut-être consulté sur rendez-vous au service de l'urbanisme de la commune du lundi au vendredi entre 8h30 et midi.

Une demande de permis de bâtir a été introduite à Hamois pour la construction de 46 logements. Avant examen de celle-ci, un avis d'enquête publique d'un mois a été lancé.

Retrouvez l'article original sur MAtélé