Ohey 5350

Wallonie: projet-pilote d'une prime de retour de 5 centimes par canette récoltée

Le projet-pilote que la Wallonie envisage dès la mi-2018 pour lutter contre les dépôts sauvages de canettes devrait consister en une prime de retour de 5 centimes d'euro sur chaque canette rendue à une machine, a détaillé lundi le ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio, en commission du parlement wallon.

Dans leur accord de majorité, MR et cdH avaient convenu de s'en tenir à un projet-pilote dans le dossier sensible de la consignation des canettes, afin d'évaluer l'intérêt d'une telle mesure et de prévenir d'éventuels effets pervers, notamment sur le petit commerce.

15 communes-tests

On sait désormais que ce projet - attendu à la mi-2018 dans une quinzaine de communes - ne prendra pas la forme d'une consignation, mais bien d'une prime de retour que paiera Fost-Plus, l'organisme privé qui finance la collecte sélective, le tri et le recyclage des déchets d'emballages ménagers, et qui tient à donner des gages pour éviter toute consigne.

Les fédérations de l'industrie alimentaire (Fevia) et du commerce (Comeos) pourraient donner leur feu vert à ce projet-pilote en fin de semaine.

Concrètement, cette prime de retour sera de 5 centimes d'euros - sans modification du prix de vente de la canette donc - à chaque canette usagée rendue dans une machine placée dans un lieu public (ou un commerce), dans un peu plus d'une dizaine de communes, a exposé Carlo Di Antonio (cdH).

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF