Ohey 5350

Une enveloppe de 420.000 euros pour restaurer le patrimoine wallon

Une enveloppe d’environ 420 000 euros a été attribuée à une trentaine de projets un peu partout en Wallonie par le ministre wallon du Patrimoine, René Collin.

 L’idée est de restaurer les petites chapelles, les horloges, en bref ce qui fait le charme de nos villages en Wallonie.

Direction Goesnes, dans la commune de Ohey. On y retrouve un triangle d’herbe a priori tout à fait banal en plein milieu du petit village. Mais il y a quatre siècles, on y rendait justice à l’ombre d’un orme dont l’énorme souche témoigne de sa longue vie.

L'arbre était en effet planté à côté d’un pilori dont la grande colonne verticale s’est fracassée sur le sol il y a une dizaine d'années et l’orme de la justice est tombé malade. Aujourd'hui, il ne reste plus rien de ces traces de l’histoire.

15.000 euros pour remettre le lieu en état 

Mais bonne nouvelle, la Région wallonne vient justement d’attribuer 15.000 euros à la commune d’Ohey pour remettre le lieu en état. 

Marie-Thérèse Balthazar a étudié de près l’histoire de ce patrimoine: "C’était surtout un pilori de basse justice. On y exposait simplement, exposés attachés bien sûr avec des chaînes, les gens qui avaient commis des petits délits."

Cher à son cœur, elle s'est battue avec les autorités communales pour remettre ce lieu en l'état. Ce sera donc chose faite grâce à cette enveloppe.

"L’idée est de le reconstituer en travaillant sur le socle, sur les éléments métalliques, évidemment sur l’élément pierre en faisant appel à des artisans, mais aussi de mettre un banc pour pouvoir s’y reposer et enfin de faire une signalétique qui rappelle un peu l’histoire de l’orme et bien sûr, encore plus ancien, du pilori", précise Françoise Ansey, échevine du développement rural.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF