Ohey 5350

Sécheresse en juin… Et pendant les vacances?

Les autorités flamandes s’attendent à une sécheresse extrême à la fin du mois. Et ce risque est réel. Il n’y a pas encore de mesures d’économie d’eau, encore moins en Wallonie, mais la situation est exceptionnelle. Bruxelles, le Brabant wallon...

Les autorités flamandes s’attendent à une sécheresse extrême à la fin du mois. Et ce risque est réel. Il n’y a pas encore de mesures d’économie d’eau, encore moins en Wallonie, mais la situation est exceptionnelle. Bruxelles, le Brabant wallon et une partie du Hainaut enregistrent aussi des records de manque de précipitations. Pascal Mormal, météorologue à l’Institut royal de météorologie évoque les perspectives climatiques pour les deux prochains mois d’été. "On peut parler de sécheresse, en tout cas pour une bonne partie des Flandres, du Brabant, du Brabant wallon et du Hainaut. Pour le moment, pour les mois de mai et de juin, la station de référence, qui est la station d’Uccle, enregistre la quantité de précipitations la plus basse depuis le début des relevés pour les deux mois de mai et juin."

Juillet plus sec, août plus humide… peut-être

Pour les prochaines semaines en revanche, le météorologue veut être prudent: "Les prévisions à longue et à moyenne échéances ne sont pas toujours totalement fiables. Une première indication semble quand même montrer qu’on se dirige plutôt vers un mois de juillet plus sec que la normale, ce qui ne veut pas dire qu’on n’aura pas de pluie du tout, mais quand même un peu plus sec que la normale. Par contre, le mois d’août pourrait être un peu plus arrosé que la moyenne, ce qui peut éventuellement équilibrer l’été".

On signalera tout de même qu’en Flandre, la commune d’Oosterzele a déjà pris des mesures. Il y est interdit de laver sa voiture, de remplir sa piscine ou d’arroser la pelouse. Et le temps  sec devrait durer toute la semaine.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF