Ohey 5350

Le Festival International du Film de Comédie de Liège maintenu en novembre

Huit longs métrages seront en compétition à l’occasion du Festival International du Film de Comédie de Liège (FIFCL), qui récompense la comédie sous toutes ses formes (sentimentale, dramatique, sociale, noire…). L’événement se déroulera en Cité ardente du 6 au 10 novembre prochains, a annoncé jeudi Samuel Danas, directeur opérationnel du festival.

Cette 5e édition du FIFCL a été maintenue malgré la nouvelle hausse des contaminations de Covid-19 car, à l’instar du Voo Rire de Liège (17 au 25 octobre), les organisateurs sont convaincus que "tout le monde a besoin de sourire, de rire" en cette période morose. "Nous avons fourni un effort important par rapport aux protocoles sanitaires et parmi le beau panel d’invités, nous ne sentons pas actuellement de réticence à venir. Nous avons donc décidé de continuer et nous restons confiants par rapport au public. […] Mais bien sûr, nous sommes tributaires des décisions gouvernementales", a souligné Adrien François, directeur de la programmation et à l’initiative de ce festival.

Huit longs métrages et 19 courts métrages venus d’Espagne, d’Italie, d’Angleterre, de France, du Québec… seront en compétition. Après Eric Judor, Gérard Darmon, Stéphane Guillon et Mylène Demongeot, c’est Pascal Légitimus, l’un des visages du trio Les Inconnus, qui présidera le jury longs métrages de cette 5e édition. Il sera accompagné de Nicole Ferroni, Bernard Farcy, Sophie Mounicot, David Sallès et Vincent Roget. D’autres invités sont annoncés comme Elie Semoun, Bruno Solo, Nicolas Bedos, Karin Viard ou encore Edouard Baer.

La chroniqueuse Énora Malagré assurera le rôle de maîtresse de cérémonie du gala d’ouverture ainsi que l’animation du plateau-télé du festival aux côtés de Jérôme Colin. Au-delà des projections et galas d’ouverture et de clôture, des directs, rencontres et moments d’échanges sont au programme.

L’an dernier, le festival a attiré 12.000 personnes. Cette année, on table sur la moitié vu la limitation des capacités d’accueil dans les lieux et salles partenaires.

Belga News