Ohey 5350

Le ciel de ce mercredi: Eleanor était bien au rendez-vous

Eleanor est passée en cette fin de nuit sur le pays avec des rafales qui ont atteint localement 127 km/h. Le cœur de la tempête s'éloigne rapidement au lever du jour mais nous resterons sous un ciel fort chargé avec de nombreuses averses qui pourraient...

Eleanor est passée en cette fin de nuit sur le pays avec des rafales qui ont atteint localement 127 km/h. Le cœur de la tempête s'éloigne rapidement au lever du jour mais nous resterons sous un ciel fort chargé avec de nombreuses averses qui pourraient se présenter sous forme de giboulées avec encore des rafales de vent jusqu'à 90 ou 100 km/h mais aussi des coups de tonnerre et localement du grésil.

Les températures étaient douces cette nuit et elles commencent à baisser en début de journée, les maxima atteindront 6 à 10° C cet après-midi. En fin de journée, les averses vont s'espacer sur l'ouest et le centre avec potentiellement des éclaircies.

La nuit prochaine

Retour temporaire au calme avec un temps plus sec, moins venteux et des minima de 3 à 7°C.

Encore de la pluie jeudi

Demain, une nouvelle zone de pluie, mais moins spectaculaire, va remonter de France vers la Belgique, c'est surtout le sud du pays qui sera impacté. Le vent sera encore assez fort mais les rafales ne dépasseront plus 70 à 80 km/h. Les maxima afficheront 8 à 10 ou 11°. Les éclaircies reviendront par le nord. Vendredi, temps plus calme, les averses s'espacent, on attend 7 à 10°. Nous reviendrons à un temps plus frais mais beaucoup plus sec dès samedi.

Indice électricité: bon au littoral, moyen sur l'extrême ouest et médiocre sur le sud-est aujourd'hui, l'éolien sera à la fête. L'heure à choisir pour favoriser le photovoltaïque se situe entre 13 et 14h.

La tempête en images

Les rafales de vent ont atteint 127 km/h à Florennes, 112 km/h au littoral ainsi qu'à Uccle. De forts coups de vent qui ont provoqué des dégâts.  Les fortes pluies associées à la tempête ne vont bien sûr pas améliorer la situation de nos cours d'eau qui sont en phase de crue en Wallonie.

Denis Collard

Retrouvez l'article original sur RTBF