Ohey 5350

La grève chez bpost aura un impact sur les envois de courrier par la justice

Deuxième jour de grève tournante chez bpost, après les centres de distribution hier, aujourd’hui c’est au tour des transports qui relient les centres de distribution et les bureaux de se mettre à l'arrêt.

Deuxième jour de grève tournante chez bpost, après les centres de distribution hier, aujourd’hui c’est au tour des transports qui relient les centres de distribution et les bureaux de se mettre à l'arrêt. Les syndicats et la direction de bpost poursuivront les négociations jeudi, indique mercredi bpost. La direction espère arriver à un accord définitif "d'ici les prochains jours", afin que le service puisse reprendre normalement. Une grève de plusieurs jours a débuté mardi soir chez bpost.

Au total, cinq jours d'actions sont prévus. Si les négociations n'aboutissent pas, le facteurs se mettront en grève vendredi, les guichets, l'administration et les centrales téléphoniques le lundi 12 novembre et le traitement des colis le mardi 13 novembre.

Préjudice au justiciable

Cette paralysie de la poste a déjà des effets sur l’activité économique : retards des livraisons, reports des commandes ou retards dans la délivrance de courriers administratifs... dont les courriers envoyés par le SPF justice.

"On envoie chaque jour 18.000 lettres seulement pour des amendes routières. Ce sont des amendes, des rappels, etc. On sait déjà que ces lettres vont arriver plus tard dans les boîtes aux lettres de contrevenants et ça veut dire qu’ils vont avoir moins de temps pour payer, l’explique Edward Lantsheere, porte-parole du SPF Justice. Pour la convocation par une lettre recommandée, ça va tomber plus tard dans les boîtes aux lettres des citoyens et ils vont avoir moins de temps pour se préparer pour une audience au tribunal de police ou autre. Pour vous donner une image, chaque jour on dépense 50.000 euros juste pour des lettres qu’on envoie dans la justice."

Et impossible pour le SPF justice de passer par un autre service que bpost. "Pour le pli recommandé, quand la loi dit que l’huissier envoie un pli recommandé dans tel cas de figure, c’est un pli recommandé à La Poste. Même quand un greffe doit faire une notification d’un jugement, c’est par La Poste et ce n’est pas prévu qu’on puisse faire appel à un privé."

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF