Ohey 5350

Epidémie de rougeole: le personnel médical né après 1970 doit être en ordre de vaccination

Une épidémie de rougeole est signalée depuis maintenant près de deux-trois semaines. Fort heureusement, elle ne semble pas avoir fait de victime jusqu'à présent. Une épidémie qui s'explique par plusieurs données, disent les médecins. Et la première...

Une épidémie de rougeole est signalée depuis maintenant près de deux-trois semaines. Fort heureusement, elle ne semble pas avoir fait de victime jusqu'à présent. Une épidémie qui s'explique par plusieurs données, disent les médecins. Et la première concerne la vaccination.

Empêcher la transmission du virus 

"Pour les groupes à risque (à savoir les personnes exposées), je pointe le personnel médical en contact direct avec le patient. Du personnel dont une partie n’est peut-être pas vaccinée ou n’a pas une vaccination complète, déclare Youri Glupczynski, directeur du laboratoire au CHU-UCL Namur, à Mont-Godinne. Les gens nés avant 1970 ont généralement été en contact avec le virus de la rougeole et ont fort probablement fait la rougeole pendant l’enfance. Ceux-là sont donc protégés naturellement. Au niveau des hôpitaux et des structures de soin, on insiste particulièrement sur le fait que le personnel soignant né après 1970 doit être en ordre de vaccination pour se protéger d’une part, mais aussi pour empêcher la transmission du virus, qui est extrêmement contagieux. En soi, la rougeole est une pathologie bénigne (même s’il peut y avoir parfois des complications) mais elle est très contagieuse."

Rappelons que les symptômes de la rougeole sont la fièvre, l'apparition de tâches rouges, le rhume, la conjonctivite et la toux. Pour éviter tout propagation, il est recommandé aux personnes qui pensent être malades de ne pas se rendre à l'hôpital, mais plutôt de rester chez elles et de contacter leur médecin traitant qui pourra confirmer le diagnostic.

Hugues Van Peel

Retrouvez l'article original sur RTBF